dimanche 3 avril 2016

LES "LEFEBVRE" Charles, Eugène,François, Edmond, Eugène fils. Orfevres et bijoutiers, oubliés?

On ne parle que des "Grands Noms" qui ont survécus, mais l' histoire de la Bijouterie-Joaillerie-Orfèvrerie s'est surtout faite avec une multitude d'artisans de talent. Je vous propose une ballade à la" Belle Epoque"


Cliquer sur toutes les photographies pour les agrandir

J ai conservé des petites choses, intéressantes, mais sans grande valeur que je range dans des boites que j'ouvre de temps en temps.
Une info sur le net traitait d'un poinçon de Maître avec un "Cygne Transpercé", ce qui me fit chercher dans mes petites boites, car je me souvenais d'avoir un objet poinçonné à ce nom.


C'était cette petite médaille de 6 cm de haut,  en argent. La photo ci dessus représente le dos, et celle plus haut est de face. J'ai donc cherché à savoir de qui était ma médaille, ou ce qui aurait pu être un pendentif. 


C'est sur le site "L ami des Arts", un antiquaire internet, que j avais observé ce poinçon, je cherchais donc une confirmation officielle et le nom apparaissait.





Armes de Claude de France

Pourquoi Eugène Lefebvre fait sienne l'emblème de Claude de Bretagne? 
 "Les aventures d'Euterpe" avancent une explication: La fille d'Anne de Bretagne prit pour sa part l'emblème du "cygne dit "navré", c'est à dire transpercé d'une flèche. La devise de cette reine était : "Pure parmi les pures". Le cygne était également un symbole de pureté et de sincérité, mais aussi de solitude ce qui allait bien à Claude de France car elle était bien seule.
Le cygne navré signifie t-il alors la pureté navrée ?


Je découvre que c'est une famille d'orfèvres! mais aussi que:
La maison Lefebvre fut fondée par François Lefebvre (1820-1890) qui, en 1845, s'établit comme horloger dans une petite boutique de la rue Saint-Antoine; il la quitta plus tard pour s'installer 106 rue de Rivoli, où il continua à s'occuper exclusivement d'horlogerie. 




actuellement 106 rue de Rivoli,  deux magasins André

François Lefebvre eut deux fils, Eugène et Edmond, qui tous deux surent
conquérir dans la corporation une situation des plus estimées. 

L'aîné, Eugène (1848-1907) reprit en 1874 la maison paternelle et se risqua alors timidement à faire un peu de joaillerie, à la grande inquiétude de son père que tant d'audace effrayait, mais qui ne tarda pas à être rassuré par la réussite de son fils. 


Bataille de Buzenval

Eugène Lefebvre était né en décembre 1848, il fit ses apprentissages en orfèvrerie et joaillerie et fit la guerre de 1870, en particulier les terribles combats d'Epinay et ceux de Buzenval, il fut d'ailleurs cité à l ordre du Bataillon. Nommé sous lieutenant en 1876.



C'est l'époque des médailles, celle ci est en Argent, mesure 7 cm et demi, de grande qualité (collection personnelle)



Chaque année, L'Union Centrale des Beaux Arts, (qui précéda les Arts Décoratifs) frappait une médaille pour son comité d organisation, sur celle ci vous y verrez Lefèbvre, mais aussi le grand Falize.


Quelle époque! , cet insigne de l Exposition Universelle  de Paris est en or et argent, réalisée pour être portée à la boutonnière, et pourtant elle fait quatre centimètres de diamètre.

Pour les Lefebvre, ma première réaction fut de consulter  "Vever". je les ai trouvé, sont-ce les mêmes? 
Oui . Vever dit d'eux:

La maison Lefebvre fut fondée par François Lefebvre (1820-1890) qui, en 1845-, s'établit comme horloger dans une petite boutique de la rue SaintAntoine; il la quitta plus tard pour s'installer 106, rue de Rivoli, où il continua à s'occuper exclusivement d'horlogerie.François Lefebvre eut deux fils, Eugène et Edmond, qui tous deux surent conquérir dans la corporation une situation des plus estimées. L'aîné, Eugène (1848-1907) reprit en 1874 la maison paternelle et se risqua alors timidement à faire un peu de joaillerie, à la grande inquiétude de son père que tant d'audace effrayait, mais qui ne tarda pas à être rassuré par la réussite de son fils. Celui-ci, en effet, par son intelligence et son activité, fit rapidement prospérer ses affaires dans lesquelles la joaillerie tenait une large place et participa brillamment à l'Exposition de 1889 où il obtint une médaille d'or.
En 1895, Eugène Lefebvre acheta le fonds de Rabanit, rue des Minimes, puis celui de Glachant, quai des Orfèvres.
L'extension que prit sa fabrication d'orfèvrerie et de bijouterie d'argent : articles de fumeurs, pommes de cannes, boucles de ceinture, etc., le détermina à établir, vers 1898, un atelier spécial, rue du Temple, 118, dont il confia la direction à M. Desmarquet, son associé, créant ainsi une maison distincte pour son plus jeune fils.


Deux coquetiers en argent poinçon Minerve, l'un à côtes torses et vagues gravé «Maurice» de l'orfèvre Eugène LEFEBVRE


De 1875 à 1892 , Eugène fait partie de la Chambre Syndicale de la bijouterie, comme membre du comité et secrétaire. De 1875 à 1889 il est membre du comité de la société d'encouragement de la bijouterie. De 1880 à 1885 en tant que membre du conseil d administration de la caisse de retraite de la Fraternelle, il reconstitue la société sur des bases nouvelles, modifie les statuts et organise les comptes de retraites pour la répartition.
Président de l'orphelinat de la Bijouterie de 1885 à 1903, Eugène Lefebvre aîné se consacra avec ardeur au développement de cette belle œuvre et fut un des principaux auteurs de sa prospérité actuelle. En 1893, toute la corporation fut heureuse d'applaudir  sa nomination de chevalier de la Légion d'honneur, récompense de son zèle infatigable et de son dévouement, Il reçut aussi en 1903 la grande médaille d'or de la Société d'encouragement de la Bijouterie.



Service en argent massif de Griffin chez Catawiki


Son fils aîné, Charles Lefebvre (1874), entré dès l'âge de 14 ans comme apprenti dans l'atelier de son père, lui a succédé depuis 1904, rue de Rivoli à Paris. Son autre fils, Eugène Lefebvre fils (1876), dirige la maison de la rue du Temple avec M. Desmarquet, l'ancien associé de son père; il a joint à l'orfèvrerie et à la bijouterie d'argent la fabrication du bijou d'or estampé.
Il y a très peu de leurs oeuvres en circulation, ce sont donc des Joailliers Orfèvres oubliés,  et pourtant!!



Ils avaient présenté ce beau bijou à l'exposition universelle de 1889!

 

1889, l exposition Universelle, mais pour cette exposition , construction du plus haut monuent du monde à cette époque.


D'où la vente de médailles pour célébrer l ascension du premier étage!




Edmond 

"Vever" n'oublie pas de citer Le second fils de François Lefebvre, Edmond (1856), fit un court séjour dans la maison de son père et s'installa au Palais Royal en 1881. Il forma plus tard une association avec Gabriel, successeur de Dupuy et Chaudé et adjoignit sa maison à la sienne.
Comme tous ses voisins, il dut quitter le vieux Palais délaissé du public ; il vint alors rue Royale, 8, où lui succèdent maintenant MM. Henri Templier et Hallingre.
Grâce à son intelligence, à la rectitude de son jugement, M. Edmond Lefebvre a rendu de grands services à la corporation comme membre du Conseil de la Chambre Syndicale, dont il est secrétaire honoraire, et comme juge au Tribunal de Commerce, où ses éminentes qualités lui valurent l'estime générale et la croix de la Légion d'honneur.



1892: Boucheron, Falize, Bouillhet, froment Meurice etc 


Si j'en crois l'INSEE;  15 frs de 1893 égale 380€ de nos jours.


Citée dans la revue des Arts Décoratifs de 1893


La carte de visite de Lefebvre Fils Ainé


En 1894  il est membre du Touring Club de France



Un groupe d'amis avait fondé en 1890 un mouvement analogue  au "Cyclists Touring Club" Anglais. Le Vélocipède connaissait un succès prodigieux .(photo de Breau)


En 1898, les Arts Décoratifs le citent comme l un des grands médailleurs Français


C'est une coupe de tir


La façade de cette coupe de tir fabriquée par Lefebvre
Oeuvre intéressante: une carafe en Vermeil, motifs fleurs et feuillage, couvercle à charnière, 26,6 cm de haut avec un corps en verre dépoli en forme de poire, fleurs pourpres et feuillage en relief. Marques de Eugène Lefèbvre Paris. Christie's la situe en 1900




Ce moutardier de Lefebvre de 92 grs hauteur  9 cm 5 en argent massif,  est en vente actuellement chez :http://www.lamidesarts.fr/


Je trouve très originale cette soupière en argent massif martelé de Eugène Lefèbvre que Sotheby's situe en 1900, mais face au peu d' informations sur les Lefebvre la date est probable, mais non sure.



Couverts argent et vermeil de Lefebvre vendus par Sotheby's


Pot à lait argent massif vendu par Gersaint


En 1907, notre Lefebvre est très actif  au vu de son catalogue


Ce devait être une maison importante pour avoir un catalogue référentiel aussi fourni?




Petits gobelets à liqueur de Lefebvre



Un catalogue publicitaire  pour les premieres communions de l année 1921.


Un dernier article de Lefèbvre ce "Maty" des années 1900

J ai reçu le 08-02-2017 ce mail
M. Richard:

Mon français n'est pas très bon. Ce collier a été transmis dans notre famille. J'ai cherché le bâtiment quand j'étais à Paris sans succès et il y avait très peu sur l'internet que je pourrais trouver pour tracer la pièce. C'était agréable de voir vos recherches et photos de l'emplacement. Merci pour votre blog!

Cela fait plaisir de recevoir un mail de la cote ouest des Etats Unis, cette dame ne souhaite pas que je publie son nom, mais je la remercie pour la photo d 'un charmant bijou de Lefebvre.
Le pendentif est en or et émail, la chaine est en platine.



Vous pouvez commenter cet article ci-après

2 commentaires:

  1. Bonsoir,
    Petite erreur : 15 (anciens) Francs de 1893 = environ 50 euros d'aujourd'hui, pas 5.000
    Cordialement
    Jean-Claude Bourgeois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de le refaire: 15 anciens francs de 1901 d'apres le calculateur de l'INSEE donnent 380€, comment avoir un vrai chiffre?
      Merci d avoir lu et ecrit

      Supprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais