dimanche 1 juin 2014

Isidore Van Cleef Cerf, opticien du Roi des Belges,demi frère d'Alfred Van Cleef le Joaillier de la place Vendôme

Cet article est publié aussi sur le blog de l histoire des Van Cleef et des Arpels

Le père d'Alfred Van Cleef se nommait Salomon Van Cleef.



Cliquez sur toutes les images pour les agrandir
Il m'avait fallu du temps pour m'apercevoir que la généalogie des Van Cleef était fausse à partir de Salomon Van Cleef en remontant dans le temps.
Salomon Van Cleef qui était né à Gand en Belgique fut marié une première fois avec Pauline Cerf qui avait onze ans de plus que lui.
Ils eurent trois enfants, l'ainé Isidore Van Cleef était né en 1861 soit 11 ans avant Alfred Van Cleef le Joaillier. Il eut deux soeurs, Louise en 1862 et Pauline née en 1865.
Pauline Cerf va décéder en 1865 à l'âge de 40 ans.
Salomon Van Cleef va quitter la Belgique, aller à Lyon puis se remarier avec  Mélanie Mayer de Paris en 1867.
Entre temps , nous savions juste qu'Isidore avait été adopté par son oncle maternel Henri Cerf à l'age de 22 ans, puis, récemment j'appris qu'Henri Cerf  était opticien. Henri n'avait pas d'enfant, il a adopté Isidore pour lui céder son affaire.


Par hasard un ami trouve cette facture sur le site "Delcampe", le temps de rechercher parmi toute la documentation accumulée sur les VCA, c'est bien l'adresse de son oncle maternel Rue de la Madeleine à Bruxelles et c'est bien un opticien. Mais pas n'importe lequel! Henri Cerf et Isidore Van Cleef-Cerf sont ingénieurs opticiens du Roi des Belges et fournisseurs du Roi.


Leur affaire était située à la place de ce magasin de photographie au centre de cette photo, juste à coté de la gare centrale de Bruxelles et le jardin du mont des Arts.


Voici cette facture trouvée sur internet, elle est adressée à la "Société civile des charbonnages des prés de Fleron.   Fleron est une petite ville  francophone située près de Liège.
Que fabriquaient les Cerf Van Cleef-Cerf? des instruments d'optique.




Par exemple ces jumelles de théâtre d'excellente facture 



Grâce à Ebay j'ai pu trouver celles ci avec leur étui marqué H. Cerf.

Mais Henri cerf et son neveu fabriquaient aussi des instruments complexes pour la science

Cliquer pour agrandir toutes les images
Tel celui-ci dont le "Figaro" a publié récemment une photo.

J'ai trouvé trace  d'Isidore Van Cleef  dans un comité de parents d'élèves à Bruxelles




Il travaillait déjà avec son oncle et n'avait pas encore le Nom Cerf associé à son nom.


En 1898 la maison Cerf représentait la célèbre Maison Ponthus & Thérode de Paris.


On trouve sa trace dans diverses spécialités.


Autre Pendule Baromètre fabriquée par Henri Cerf en 1890.


1902 La maison se nomme Van Cleef-Cerf.
Isidore intentera un procès a un opticien qui s'installe a Bruxelles et qui a le même nom.


Isidore perdra son procès, la justice Belge estimant qu'on ne peut empêcher quelqu'un de s'installer sous la même enseigne qu'un autre déjà existant, lorsque c'est réellement son nom.


La photographie intéressait Cerf et Van Cleef-Cerf et en plus de leurs instruments d'optique on pouvait trouver chez eux des ouvrages sur la photo.
Isidore Van Cleef,  demi frère d'Alfred Van Cleef Joaillier place Vendôme, décède en 1923  au 59 rue de la Madeleine


Grâce à mon amie Gaby Laws, qui a trouvé ce document à Londres , on découvre son héritière qui est sa femme Marguerite Van Cleef-Cerf. En 1900 Isidore est déclaré 59 rue de la Madeleine, il s'est marié le 27/06/1904 avec Marguerite à Benfeld en Allemagne, Marguerite a vécu jusqu'en 1952.  Elle était née le 18/10/1846 a Muttersholz en Alsace
Cette même amie Gaby Laws , me fait connaître Jan Bousse, un ancien diplomate qui a 89 ans, est très actif et surtout pratique l'entraide généalogique.
Je ne parle ni ne comprends le Néerlandais , il me fut d'une grande aide pour certains documents.
J'avais trouvé un Isidore Van Cleef qui avait écrit des livres, dont son oeuvre principale "Juifs et Chrétiens" en pleine affaire Dreyfus , il anima d'ailleurs un comité de soutien au Capitaine Dreyfus


Mais ce n'était pas le bon Isidore, l'écrivain était né en 1859, fils de Abraham Isaac Van Cleef et d'Elisabeth Kramer ou Cramer.

Il est intéressant de voir que les enfants que Salomon Van Cleef avait laissé en Belgique ont pu faire aussi quelque chose d'important.

Je n'ai toujours pas trouvé ces fameux diamantaires d'Anvers ou d'Amsterdam dont descendraient Les Arpels et les Van Cleef.
J'ai trouvé des Arpels qui étaient tailleurs de diamants, mais ce n'est pas la même branche, Les ancêtres d'Alfred Van Cleef et Salomon Lion Arpels étaient "Koopman" c'est a dire Marchands.
Contrairement aux services de communication de la maison de la place Vendôme, je ne trouve aucune trace de ces familles riches et j 'attends une preuve, même petite car sur le fond, jamais les Van Cleef ou les Arpels de ces familles n'ont été diamantaires.
"Un historien est une personne qui étudie ou communique sur l'Histoire. Il a pour tâche de rapporter des faits passés, de les catégoriser, puis d'en proposer une interprétation équilibrée et justifiée par des  sources, sous le contrôle du public informé.  L'historien est souvent comparé au journaliste d'investigation, au détective ou au juge d’instruction, et il a tout intérêt à se conformer à une  méthode reconnue. Il en va de la crédibilité de sa contribution et de ses conclusions."(Wikipédia)
En clair, les personnes qui ont travaillé sur l histoire de la maison Van Cleef(qu'ils soient écrivains, journalistes ou autres) ont  déformé des faits passés, en ont inventé d'autres, l ennui c'est que certains persistent.
Jan Bousse en revanche a trouvé une information très intéressante, le lieu de naissance de Salomon Van Cleef à Gand


Salomon est né au 93 Niewland, la maison datant de 1835 environ est au 91, c'est donc la petite maison a droite de la photo qui l'a vu naître.


Il était le fils d'Isaac Jacob Van Cleef et Jetge Abraham Gobes qui s'étaient mariés en 1823


Jan Bousse a pu trouver dans les archives de Bruxelles que Salomon Van Cleef habitait au N°1 rue des 6 jeunes hommes , la rue existe toujours , mais de grands travaux ont détruit la maison du N° 1.
Un autre document très intéressant nous permet de retrouver que presque toute la famille habitait dans le même immeuble


Au 115 boulevard du Midi à Bruxelles (ce serait de nos jours un "bar à Hotesses) il est relevé tous ces noms.Ce document est la page de registre de la population.


Nous retrouvons la femme d' Isaac Jacob Van Cleef le grand père d'Alfred Van Cleef
Jetge Abraham Gobes Gobets elle est rentière
Jacques Van Cleef, né le 21/01/1826 à Amsterdam qui est négociant c'est un frère de Salomon.
Duifje Van Cleef qui est l'épouse de Jol Arpels, elle est née a Gand le 14/11/1836 elle est ménagère.
Salomon Van Cleef , (le père d'Alfred le Joaillier) qui est né a Gand  en 1835, il est déclaré sur ce document, commis voyageur.
Joel Arpels né en 1831 né en 1831 à Amsterdam qui est marchand ambulant.
Julie Arpels née a gand en 1854
Virginie Van Cleef née à Bruxelles en 1858:Virginie est la fille de Jacques Moïse Van Cleef,Elle avait un frère jumeau,Léopold.
Charles Arpels né a Bruxelles en 1859
Albert Arpels né a Bruxelles le 26/02/1863, il est le fils de Joel Arpels
Maurice Arpels né à Bruxelles le 30/06/1866
Lion Arpels né a Bruxelles le 28/11/1869

Donc il existe déjà à cette époque des liens importants entre les Van Cleef et les Arpels



Autre découverte étonnante dans ce document, c'est la présence de Maurice Arpels  qui habite dans cet immeuble du 115 boulevard du Midi à Bruxelles, et vous voyez sur la photo de son acte de Mariage en 1889 à Paris qu'il épouse aussi une Mayer, Jeanne qui est la demie soeur de Thérèse Mayer , la femme de Léon Salomon Arpels, et de Salomon Van Cleef.

A l heure ou la maison sort une grosse publicité sur une bague appelée "Estelle" on peut se demander si c'est n'est pas une drôle d'idée, que de transformer le vrai prénom "Esther" en "Estelle" peut être pour favoriser un marché plutôt qu'un autre, voir pour rappel.
http://histoiredesvancleefetdesarpels.blogspot.fr/2011/01/estelle-vancleef-de-paris-ne-sest.html
En attendant, sur cette merveilleuse publicité, jamais Esther ne s'est appelée Estelle, et jamais elle n'a été la fondatrice de la maison, je suis même persuadé qu'elle n'y a jamais travaillé. Je ne vois pas l interêt du groupe Richemont dans cette invention snobinarde


Je demande toujours si mes lecteurs ont des commentaires à faire: Mr Jean Verscheure de Bruxelles nous fait part de sa découverte,  Van Cleef-Cerf 
ne diffusaient pas que des instruments d optique évolués, mais aussi 
des objets de tous les jours



Tels ce thermomètre en centigrades , je l en remercie

1 commentaire:

  1. Bonjour Monsieur Richard,

    Merci, et bravo, pour votre blog !
    Je sais maintenant que la Maison Van Cleef - Cerf de Bruxelles a produit de nombreux appareils optiques et scientifiques de grande qualité.
    Mais Van Cleef – Cerf a également fabriqué des objets plus modestes.
    J’ai retrouvé dans mes « réserves » un thermomètre d’extérieur en bois dont je vous joint 2 photos.

    Bien à vous,

    Jean VERSCHEURE
    BRUXELLES

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais