dimanche 18 août 2013

Joaillerie française des années 1930, au travers du journal "Vogue" et autres journaux


Je vous invite à une promenade dans les années 30, à travers les photographies d'un journal. Cette promenade est aussi une réflexion sur le style de ces années et sur l inspiration qu'elles peuvent provoquer chez des créateurs actuels, car comme chacun sait, "La mode est un éternel recommencement"

Cliquer sur toutes les photos pour les agrandir

"Vogue " « cet indispensable chic qui est la marque du magazine » : en 1909 Condé Montrose Nast installé à New York en fait une publication composée de mode, de luxe et d'art contemporain
la Première Guerre mondiale, contrairement à la deuxième,  entraîne la fermeture des maisons de coutures françaises.
Condé Nast sort une édition Anglaise et peu après une édition française, les historiens du journal disent que rapidement, la prédominance de la version américaine est totale, et les éditions des autres pays sont souvent très proches en termes de contenu du Vogue américain.
Je pense que Condé Nast a basé le style de son journal sur la qualité des photographes, nettement au dessus des autres journaux .
La couverture ci-dessus est de 1922, je constate que les publicités de bijoutiers -joailliers ne sont pas nombreuses, voire inexistantes jusqu'à 1920 mais ....en 1921!!

Cliquez sur toutes les photos pour les agrandir

Cartier 1921

Cette photo, d'un mannequin portant des pendants d'oreilles reliés à un collier de perles et diamants est d'abord parue en décembre 1920, puis en Fance en 1921.


Collier de Jade et perles de 1921 Cartier:

Ce qui est étonnant, du moins personnellement, c'est que ces photographies, témoins datés, ne  correspondent pas au choix qui sont retracés dans les livres sur le sujet? Si quelqu'un peut nous éclairer, je vous rappelle mon mail:
richard.jeanjacques@gmail.com

.


 "Cartier"  en cette année 1922  nous offre ce charmant ornement de tête "Ailes de Mercure" qui est un diadème, non une tiare.


De même cet autre diadème de Cartier.

Pourquoi faire un article sur les années trente? et commencer cet article si tôt  dans le temps (1921)?, simplement parce que je pense que ce grand mouvement des années trente, était pressenti dès 1920.


Au passage , dans une même page, un joaillier qui précise qu'il est un "ancien" de chez Cartier et une parfumeuse Henriette Gabilla venue du Liban au tout début du siècle et qui créa nombre de Parfums

Cliquez sur toutes les photos pour agrandir

En 1925, Miss Ilka Chase, actrice Américaine, porte un très bel anneau d' oreille de Cartier .


C'est encore Cartier qui nous offre cet ornement de coiffure en écailles et diamants.


1926  


Bijoux de Van Cleef et Arpels en 1926: Bijoux en Cristal de roche



Boucheron et Van Cleef sur une même page


Très belle couverture:  Vogue à ces époques préférait les couvertures dessinées, plutôt que les photographies couleurs.


Observez le triple enroulement de la ceinture , bijoux de Van Cleef et Arpels


1927 une année de Van Cleef et Arpels, sur la photo ci dessus, à gauche sur la main gauche, ce bracelet en diamant est un modèle éternel.


1930: Bijoux de Arnold Ostertag, cette robe pourrait être de 2013


Montres de 1930


Robe de Tulle ; bracelet d'Ostertag porté par Miss Tanja Rams



Bijoux de Van Cleef et Arpels




1930: Bijoux de Boucheron


1932: Une Mappemonde en métaux précieux avec l'itinéraire de "Costes et Bellonte . Elle a été offerte par les commissariats généraux des puissances représentées à l Expo "Lécram Studio" et fabriquée par Cartier


Bracelet Boucheron 1932 et superbe photo, encore une idée pour inspirer et s'inspirer.

N'oubliez pas d'agrandir en cliquant

Bijoux Boucheron de 1932.


Console aussi remarquable que les bijoux qui sont eux, de Van Cleef et Arpels.


1932: Vogue: Bijoux de Van Cleef et Arpels




Robe en soie haute ceinture en satin et bijoux de Boucheron


Couverture de 1934, avec des bijoux de Mauboussin


Ingénieux dispositif de Cartier  pour placer des diamants qui semblent être fixés  à même la peau, Vogue 1934



Ces dames sont parées par Mauboussin

La dizaine de photos qui suit  étaient publiées dans le journal l'Art et la Mode, et l'Officiel, des éditions Jalou.


Important bracelet de Raymond Templier qui a tellement influencé cet avant guerre.
Depuis la fondation de la Maison , par les cousins Charles et Joseph Templier, vers 1848, ce sont cinq générations de joailliers et de négociants qui se sont succédées, dont celle de Raymond Templier (1891-1968), membre fondateur en 1928 de l’Union des artistes modernes, qui marqua l’histoire de la bijouterie par des modèles dont la force et la qualité n’ont pas échappé aux plus grands collectionneurs et musées.
Aujourd’hui, la Maison est dirigée par Edouard Brunet-Templier, arrière petit fils du fondateur,  Allez sur:  http://www.templier.fr/



La partie supérieure en diamants de ce bracelet Cartier était amovible , il restait le bracelet en cristal de roche


Collier et boucles d'oreille de Raymond templier, Collier en platine et diamants taille brillant


Photographie un peu plus nette


Bijoux de Raymond Templier, photo de Germaine Krull.

Germaine Krull, née le 20-11-1897à Wilda Poznań, en Pologne et morte le 31-7-1985 à Wetzlar, en Allemagne, est une photographe allemande.
En 1916, elle étudie la photographie à la Lehr-und Verschanstalt für Photographie à Munich L'assassinat de Kurt Eisner, secrétaire du Parti social démocrate indépendantd'Allemagne (USPD), engendre une féroce répression. Arrêtée et condamnée à mort, Germaine Krull échappe in extremis à son exécution. Elle s'enfuit à Berlin.En 1925, Germaine Krull quitte tout pour s'installer à Paris. En 1940, Germaine Krull quitte la France pour les États-Unis, puis, elle rejoint Brazzaville (Congo) où elle dirige le service de propagande de la France libre. Après un passage à Alger, elle accompagne le 6e Army-Group lors du débarquement des Alliés en Provence (août 1944), puis la 1re armée française jusqu'à la fin de la guerre. Ses photos paraissent dans l'ouvrage La Bataille d'Alsace avec un texte de RogerVailland.En 1946, elle part en Indochine comme correspondante de guerre. Parcourant l'Asie du Sud-Est, elle en rapporte plus de 2 000 photos sur l'art bouddhique. Germaine Krull entreprend également des recherches sur la photographie en couleurs. Elle appelle ses réalisations des « silpa-grammes ».Après avoir vécu en Inde dans un ashram, elle rentre en Allemagne en 1955



Cette page de publicité rédactionnelle de Cartier fut publié plusieurs fois, cliquez pour agrandir la photo




Une publicité de Line Vautrin en 1935!!


Etait ce un Hippocampe,? en tous cas dans le Journal "l'Officiel", beau et important bijou de Mauboussin


Très beau mouvement pour cette broche de Mauboussin, on dirait du René Robert?


Dommage, la photo n'est pas nette mais c'est un beau "placard" de Cartier



C'est une page consacrée à Jean Despres


Jean Després


Les bijoux de cette page sont de Boutemy, la publicité est bien de 1935. J'avais demandé à ses petits enfants qui sont experts en joaillerie bien connus à Drouot, de quand datait la maison Boutemy:  et ils pensaient 1936-37 , c'est pourquoi je publie cette photo de 1935. http://www.boutemy.fr/



Van Cleef et Arpels



Très belle page consacrée à la maison Mauboussin


Même couturier, même mannequin que plus haut, mais pour les bijoux, ce n'est pas VCA, mais  Bernard Herz qui lança Suzanne Belperron


Bernard Herz


Herz

Il vous faut, si vous ne savez tout de Bernard Herz et Suzanne Belperron, lire cet article.


Cartier: ligne de bijoux Hindie


Bernard Herz


Bernard Herz: Agate et Améthystes



Etait-ce très utile?  luxueusement certainement...une pince de "Cartier"  pour resserrer ses gants, en or émail noir et émail rouge


Bracelet, et collier de Cartier



Si la publicité a vraiment démarré dans la presse spécialisée en 1935, Cartier fut l un des premiers et  faisait très sobre


Cliquer pour agrandir et lire le texte, sinon, les bijoux sont de Boucheron!


Dans Vogue: broche de Boucheron,  au centre , ce type de volute en diamants s'est retrouvée dans ces années sur beaucoup de bijoux, et par exemple sur une minaudière de Van Cleef et Arpels


Minaudiere de Van Cleef et Arpels: Volutes en diamants


Très belle photo d'une robe lamée de Jean Patou, 1935, bijoux de Boucheron



Broche et bracelet de Boucheron


Très beau poudrier de Boucheron


Collier en platine et diamants de Boucheron


Bracelets de Boucheron dans Vogue 1935


Ces bijoux dans Vogue 1935 sont de Boucheron


Vogue 1935 Bracelet et broche de Boucheron


Pendulette incluse dans du cristal de roche, modèle de Boucheron 1935 dans Vogue


Ce beau bracelet est encore de Boucheron




Superbe fourreau de crêpe blanc de Chatillon Molyneux de 1935 dans vogue, les bijoux sont de Boucheron, cette photo pourrait être vieille de deux jours tellement elle est actuelle, elle illustre vraiment la phrase "La mode est un éternel recommencement"






Page Cartier dans Vogue de 1935



1935 un sac de Cartier, il est en Antilope traitée en brillant, la poignée est un cercle d'écaille avec des "bagues" en or .


En passant la poignée autour du bras, cette roue presque transparente fait croire à un bracelet.


Arnold Ostertag en haut et la maison Dupont en bas  publiaient aussi en 1935 dans vogue des publicité de boites précieuses que Van Cleef va appeler "Minaudière"


Contrairement  aux souvenirs de la famille Arpels, je crois c'est la bonne explication



Page Boucheron dans Vogue




Photos ci-dessus et dessous de 1935, dans Vogue, les bijoux sont de Monsieur Arnold Ostertag , grand joaillier place Vendôme.




1935 Vogue, bijoux de Boucheron


1936 "éditions Jalou" Collier de Boucheron



Bracelet de Boucheron avec des "Charm's"


L'Officiel 1936 bijoux de Boucheron , détails ci dessous


Clip a transformations de Boucheron, explication ci-dessous


Ci dessus explication des diverses transformation du clip a transformations de la Maison Boucheron




Publicité de Mauboussin en 1936


Vogue 1936 Bijoux des frères Boutemy, agrandir pour lire le texte en cliquant sur la photo


Publicité de la maison Hermes dans l Officiel de 1936


Sur cette publicité de Boutemy en 1936, une bague "Pont" en baguette diamants et saphirs, qui nous date ce style de bague. Van Cleef et Arpels firent des bagues "pont" en 1938 avec plusieurs pierres formant le pont mais en serti invisible.En haut de la page, un double clip rubis et diamants , bijoux transformable qui pouvait se diviser ou s'assembler en 4 bijoux différents. 


Boucheron 1936


Boucheron 1936


Cartier 1936 bijoux en platine et boules de corail, pour le bracelet , les boules sont enfilées sur une chaine tressée en platine



Bijoux de Van Cleef et Arpels




Bijoux en sertis invisibles de Van Cleef et Arpels , à l époque en 1936 ce type de bracelet ne s'appelait pas "Ludo" qui est le surnom de Louis Arpels, et à qui plusieurs années après guerre on a attribué l invention de ce type de bracelet .


En 1936 Chaumet présentait ce bracelet montre en or rouge , le bracelet en or blanc et or rouge aussi, deux bagues chevalière, une bague or jaune et saphirs calibrés sertis invisible, car le terme invisible ou mystérieux était déposé par VCA, mais il ne pouvaient pas déposer la possibilité de le réaliser, l autre bague est en platine diamants et émeraudes


N° 1 Bracelet de Cartier Pierres multicolores et diamants
N° 2 Bracelet Cartier or et motif en topazes calibrées
N° 4 Chaumet or rouge poli et or jaune cannelé
N° 5 Boucheron, or jaune diamants et rubis
N° 6 Bracelet ouvert et quatre motifs de diamants
N°7 Gourmette de Boucheron, l intérêt vient de l'alternance d'or rouge et d'or vert



Boivin dans Vogue 1936, coques de rubans d'or


Très belle broche de Boivin 1936


Publicité sur Vogue 1936 pour une parure complète de Boucheron




Vogue 1936 anneaux d'oreilles de Boucheron


Ah le bibi!... sinon bijoux de Boucheron


1936 Beau bracelet de Boucheron avec du relief


Cartier:La seduisante, ou plutot "séductrice" Daisy Fellowes acheta je crois un collier "Tutti Frutti" en 1936 elle le fit transformer en 1937 et depuis ce collier revient au cou de diverses altesses. Il est si beau que dans tout cet article en noir et blanc cela vaut la peine de montrer sa photo en couleur.






Boucheron dans Vogue d'octobre 1936



Page consacrée à Arnold Ostertag, joaillier très important place Vendome avant guerre, à qui on appliqua sous Pétain, les règles de l aryanisation, l'administrateur était Maurice Mellerio. Arnold Ostertag n'était pas Juif, et il était d'origine Suisse. La maison a disparu en 1942. Il avait un magasin à Cannes et un a New York.
Sur cette photo, un bracelet platine avec des breloques.
Double clip brillant et saphirs, bague platine baguettes saphirs, Collier en platine brillants ronds, émeraudes baguettes et rubis.
Montre, intégrée dans un Louis de Napoleon 1er et une autre montre intégrée dans un cristal.



Cette publicité pour un bracelet interchangeable par Lambert Freres, un joaillier de 1936 que je ne connais pas.


Bracelet étonnant de Van Cleef et Arpels de 1936 en or avec des effets de coques souples sur un bracelet entièrement fait de petits pavés en or et émail noir articulés et petits cabochons rubis




Très belle publicité dans le Vogue de 1936 sur le "serti Mystérieux" de Van Cleef et Arpels


Octobre 1936 dans Vogue, une broche rubis en serti mystérieux et diamants sertis par rangées


Mademoiselle Constantinesco, vison souple et lustré de Veil, et les bijoux sont de Arnold Ostertag



Ce n'est pas une couverture de  Vogue, mais de l 'Officiel de 1937, et les bijoux sont de Van Cleef et Arpels.



Cape et robe de madeleine Vionnet, les bijoux sont de Boucheron: Fémina 1937



Mauboussin 1937, la bague utilise le serti invisible.


Bijoux de Mauboussin, double clip diamants a transformation beau bracelet or


Deux Clips , Platine et Diamants de Boucheron


Bijoux de la maison Boutemy en 1937


Maison Hermes


Mauboussin de 1938



Tres belle couverture de l'officiel, avec en quelques traits de dessin, les bijoux de Mauboussin.




Bijoux de Mauboussin



3 commentaires:

  1. Bravo on all your work!
    Kind regards, Elkan (adin.be)

    RépondreSupprimer
  2. Quel travail, et puis retrouver Lambert ou Boutemy, ce qui est étonnant c'est que nombre de ces bijoux ne sont pas connus! Et puis aussi , la fraicheur stylistique de certaines photos
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Monsieur,

    Nous vous remercions de l'attention portée à notre maison et sommes ravis de votre article publié.

    Très bonne journée.

    Cordialement,

    Le service client

    MAUBOUSSIN 20 place Vendôme - 75001 Paris

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais