lundi 27 février 2012

Un atelier d'Orfèvre à Rouen au II ème siècle, fouille archéologique.

Cliquer sur toutes les photos pour les agrandir


Rouen, place de la Cathédrale,1979,  la municipalité désire pietonniser la place de la Cathédrale, et creuser un tunnel pour la circulation.Une fouille d'urgence est entreprise par mon ami Patrick Halbout sur 1000m²

Au cours de la première partie du 2 eme siècle le quartier d'habitation en torchis a été remplacé par des constructions en dur, les murs sont édifiés en moellons et mortier, mas une partie des cloisons est en torchis.
A la fin du 2 ème siècle l'ensemble des bâtiments de ce quartier est détruit par un incendie, quelques mois auparavant dans une fouille proche avait été découvert sous un four double un magnifique Auréus de l empereur  Commode il était monté en bijou, avec une petite chaîne simple en or


Au sud de la fouille il est découvert des tessons de poterie, de la céramique locale, des productions d'Arezzo, de la sigillée, classique mais rien a voir avec ce qui nous attendait.
A ces époques on construisait par dessus les murs précédents, suite à des incendie, en se resservant des matériaux trouvés sur place , il suffisait de creuser. 
Une seconde destruction par incendie se produit vers 250, c'est à cette phase que correspond le comblement d'un petit bassin encavé et dallé de calcaire.


Ce petit bassin évacuait l'eau (de pluie?) dans un puisard, il semble qu'il y avait un ou plusieurs étages aux bâtiments et ils étaient construit  en alternant des arases de briques et de moellons comme les constructions de cette époque à Rouen.
Peu de choses spectaculaires à découvrir en un endroit aussi remanié mais!!!
par exemple cette petite statuette!


Puis au nord de la fouille un atelier d'orfèvre...
Un confrère exerçait là, sous nos pieds? Oui!  Car l'équipe d'archéologues découvrit une intaille, des perles , bague en bronze surmontée d un chaton ovale (11 m/m de diamètre) pour recevoir une intaille , bracelet, une fibule cruciforme en bronze doré

Pas aussi belle que celle ci-dessous, mais faut bien être chauvin!


La fibule servait a agrafer plusieurs parties de vêtement (hommes ou femmes, civils et soldats)

Une intaille, des perles


Des épingles a cheveux, car les bijoux les plus fréquents étaient ceux qui avaient trait à la toilette, un fragment de bracelet en os....
tout cela a cet endroit


Cliquez pour agrandir toutes les photos

Il y avait aussi des outils, un marteau en bronze, des polissoirs en agate pour les métaux, un poids, un oiseau en tôle de bronze, qui va rappeler à certaines clientes les petites boucles d oreille que je leur ai fabriqué.


 puis...un lingotin en argent  de 3.5 cm sur 3 cm sur 1 cm, et...







Un journaliste local, présent à la sortie de ces objets écrit dans son édition du dimanche "Des pots à Onguents"
Patrick Halbout vient me voir, chez moi et surtout au bistrot d'en face c'était un peu le rendez vous des fouilleurs , n'est ce pas mon cher Dominique Pitte, et me montre sa découverte.
"Cela ne te rappelle rien?"
Eh bien si! un aspect de déjà vu sur ceux qui avaient servi, une sorte de vitrification , et en regardant au fond (ils mesuraient entre 3, 5 cm et 7 cm environ de haut), des billes, petites.





C'étaient donc des creusets, avec des restes de fontes d'or sous forme de petites billes, comme il en reste de nos jours dans nos creusets sous une couche de Borax.
Évidemment notre orfèvre avait du récupérer ses plus beaux bijoux, mais ces creusets suffisaient largement à nous émouvoir
A cet endroit furent découverts deux objets intéressants.


Un marteau de porte, très oxydé , en bronze  qui une fois restauré  livra à nos regards ceci.


Puis un caducée  de 4,3 cm de large sur 9 cm de haut


Une baguette de Laurier ou d'olivier, ici disparue, autour de laquelle s'entrelacent deux serpents; attributs du Dieu Mercure, symbolisant la paix et le commerce.

Merci à Nathalie Roy Directeur, conservateur en chef du musée des antiquités   de Rouen qui a accepté que je fasse un petit article sur mon blog, ce n'est pas souvent le cas avec les musées.

Nathalie avait assuré le commissariat d'une très belle exposition sur les fouilles archéologique du centre de Rouen avec  Patrick Halbout, Dominique Pitte, Catherine Vaudour, Jean Vavasseur aidé de pleins d'amis. Il y avait eu je crois 15000 Rouennais a venir pour cet expo au musée des Beaux Arts de Rouen, un succes.
Patrick Halbout n'est plus, mais nous nous souvenons!

C'est peu d'objets dans cet article et beaucoup à la fois , si vous voulez acheter de vraies bagues gallo romaines ou romaines, un Antiquaire au 177 rue Saint Honoré à Paris, un homme de grande culture : Fabien de Montjoye

ci dessous quelques une de ses découvertes











2 commentaires:

  1. Bonjour JJR,

    Merci pour ces magnifiques photos et reportage super émouvant. Voir ces '' creusets, avec des restes de fontes d'or '' ne peut que nous faire sentir ces artisans d'un autre époque encore tout près de nous.

    Je te souhaite une très belle journée.

    Michel Zimmermann
    Artisan Bijoutier-Joaillier
    Québec

    RépondreSupprimer
  2. Cher monsieur,

    Votre mention est très flatteuse ! Je suis touché de votre gentillesse...

    Il m'est passé entre les mains de magnifiques bijoux romains ou gallo-romains, mais, savez-vous, mon rêve serait de trouver moi-même une de ces pièces et j'envie souvent les fouilleurs car ils en savent plus sur le contexte des objets que moi.
    Mes pièces sont des pièces "de hasard" la plupart du temps...

    Bravo pour votre blog. Il est sobre, clair, bien illustré, agréable à lire et sérieux... Si tous les blogs pouvaient lui ressembler...

    Merci encore et bonne nuit à vous aussi...

    Je m'en vais rêver de fibules et d'intailles...

    Bien cordialement

    Fabian

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais