samedi 22 janvier 2011

BIJOUX DES ANNEES 1970 à1980: Aperçu











Jean Vendôme, cliquez pour agrandir

 l'Après 68,
Une période de transition
Une bijouterie joaillerie qui cherche a sortir de ses critères bourgeois, mais qui n'y arrive pas,
un essai sur les bijoux qui se vendaient a cette époque à Paris et en Province.

Des colliers joaillerie classiques, des pierres de qualité





Ce film merveilleux avec la musique de Mahler est sorti en 1971



Ce fut une période ou les fabricants employèrent beaucoup les pierres de couleurs de forme, navettes, poires....

Du point de vue professionnel, je dirais que c'était encore le bon temps des passages obligés...baptêmes, communions,fiançailles, mariages!!


Anniversaires de mariages, une alliance diamant pour les 10,20ans....
30ans de fidélité....ou pour se faire pardonner une infidélité!


Petites broches joaillerie





Une broche Pierrot ,
émail et or jaune


 
 On pouvait vendre encore facilement de beaux bracelets en or massif













La Maison Dupont acceptait de fournir des mécanismes à des maisons d'orfèvrerie qui habillaient ces briquets de vannerie en or celui ci était réalisé par la maison Brun.

En 1973 le premier choc pétrolier, la très belle Citroen Maserati ne s'en remettra pas

Pour les 18 ans des demoiselles, il était de bon ton d'offrir un collier de perles.



En 1974 le film "les Valseuses"


La Chevalière à Armoiries

Combien ai-je créé de fausses armoiries pour de faux Nobliaus?

Rien que dans la profession de la finance, il doit y en avoir plus que de vrais nobles français



Les Montres  Piaget  pouvaient se vendre en Province, La montre Lapis Lazuli (ci-contre) se vendait 15.000Frs, celle en diamant, 20.000frs qu'aurions nous de nos jour pour 3.000€?

Juste avant les évènements en 1968, j'étais allé visiter l usine à la Côte aux fées en Suisse, c'est avec une gentillesse extrême que j'avais été reçu par les frères Piaget  . Mais je dois dire aussi que la veille le PDG des  montres Mido, m'avait aussi reçu magnifiquement. Le PDG de l'époque était un grand admirateur de Napoléon, comme beaucoup de Suisses. Napoléon avait envahit la Suisse en 1798 et avait créé la République Helvétique

En 1975 La Grande Bouffe de Marco Ferreri fit scandale

      A coté de l'or , il y avait l'argent , de beaux bijoux en argent massif
Les Bracelets et bagues "De Percin" fournisseur entre autres d'HERMES et VAN CLEEF, étaient superbes
. Ils le sont toujours car la maison a été reprise par Philippe Rullière.
http://www.depercin.com/histoire-patrimoine.php
 De même pour les montres OBREY qui à partir des années 60, lancèrent une très belle collection de montres argent, montres sur cuir, mais surtout sur beaux bracelets argent massif, un style était lancé


http://www.obrey-paris.com/obrey_fr/notre_histoire.php


En 1975 c'est la fin de la guerre du Vietnam, et pour rappeler notre derniere guerre le film
 Le Vieux Fusil
La Maison Barthelay (Alexis Barthelay) maison française qui fabriquait et faisait fabriquer aussi en Suisse des montres originales en or et diamant, mais qui avait constitué aussi une importante collection de montres argent massif
Ci dessous Montre Automatique de dame:










Ce bracelet de la Maison "Cartier"  a été fabriqué en 1971 même si les premières Panthères dataient de l'entre deux guerres





Grande broche en or jaune 750, coupes d'aiguille de tourmaline melon d'eau rappelant la pastèque, rubis et émeraudes











Ces bagues multiples, en or jaune750 et entrelacées datent de 1971





Cette bague ouverte  réalisée dans toutes les couleurs, avec toutes les pierres possibles, taillées, ou cabochonnées





La bague N° 4 a été fabriquée en 1972 , les pierres étaient serties sur des chatons quatre griffes qui glissaient sur des tubes creux:
La bague changeait donc de forme au gré des mouvements de celle qui la portait.
Le pendentif tourmaline rose saphirs, et diamant, sur or gris avait une armature en fil couteau et respectait la règle des deux tiers , la chaîne passait au travers du fil couteau.


Beau bracelet  Dauphins année 1974
en ébène et or jaune 750




Bracelet tête de cheval  sur Ivoire

La maison "Gay Frères" à Annemasse en fabriquait beaucoup.


La Maison Uti, marque remontant au siècle précédant, avait des bureaux boulevard de Sébastopol  à Pariset une fabrication  bien française.Il y eut une fabrique "UTINAM" d'ou le nom.
Monsieur Meyer fabriqua dans ces années 70/80 des montres en or au désign parfait, or massif, très sobres mais à cette époque il utilisait des mouvements Suisses ETA.Les fermoirs étaient particulièrement soignés et avaient un système de sécurité très efficace

Ce tour de bras or 750 avait deux charnières pratiquement invisible sur les cotés

Vraiment de très beaux modèles de bijouterie





En 1976, la secheresse
De nouvelles conceptions apparaissaient







Bague tubes, or jaune, rubis et diamants

C'est une publicité de 1971, à l'époque, je travaillais encore chez mon père qui n'appréciait pas trop mes élucubrations, mais avait accepté de faire une publicité avec ma bague tube à coté de ses ventes habituelles
Cliquez pour agrandir




Grande Broche or gris









César passait de la compression de bagnoles à celle de bijoux signés










Une façon de recycler les bijoux de famille et d'en faire une oeuvre d'Art
















Page d'un catalogue de Joailliers de Province  années 75
Jean Vendôme, à l'époque il était installé 81 boulevard Voltaire
Il influença toute une génération, artiste immense qui mériterait plusieurs articles sur ce blog, il fut (je crois) le premier joaillier a figurer dans   le "Petit Larousse" Des bijoux, des sculptures, des épées d'académicien, un amour des pierres fines comme les tourmalines....Il avait acquis  cet amour des pierres avec Dina level qui enseignait la gemmologie, rue de provence au service de la répression des fraudes.Elle avait une admiration sans borne pour son"patron" Mr Gobel".
Dina avait de l'affection pour tous ses élèves, personnellement, elle m'appelait "son petit musicien". A l'époque je jouais de la guitare et nous avions d'ailleurs monté une petite formation à l'École de la rue du Louvre.

Son fils est actuellement très connu sous le nom de "Thierry Vendome"



Bague "Chaise" de Jean Vendôme




Les Américains avaient été pour la première fois sur la Lune en 1969,  en 71 j'avais organisé une exposition avec des bijoux de Jean Vendôme et cette bague faisait tellement penser au "LEM" qu'elle fut photographiée en couverture de la carte d'invitation. Ce terrain lunaire est constitué de petits bouts de briques rouges. Cliquez pour agrandir



On essayait de nouvelles formes




En 1978 Les Bronzés



 "Barrey"  créa une ligne interessante de motifs en or qu'il adaptait sur des poignets en Altuglass












Les frères Bellin créèrent des lignes nouvelles avant que de se perdre dans les objets pour émirs






La marque de Montres "Corum" crée un modèle en or gris qui rappelle la calendre de la

ROLLS ROYCE










Jean Din Vanh
Jean C'est sa moitié bretonne!
Din Vanh sa moitié vietnamienne!
Le tout, ayant fait ses classes chez "Cartier" il

créa des lignes simplissimes qui ne se démodent pas

Ci dessous ses fameuses "Menottes" qui servaient de fermoirs à ses bracelets et chaines


Un autre joaillier que j'affectionne particulièrement
BERNARD SYLVAIN.
Bernard Levy était dans la même promotion que moi Rue du Louvre (promotion Etienne Arviseau), un talent fou, pas assez reconnu , il réalisa des montres extraordinaires et je regrette de ne pas avoir gardé ma documentation.
C'est lui qui créa une kyrielle de modèles de bagues, bracelet, pendentifs ou les pierres précieuses étaient libres entre deux plaques de minéralithes transparentes.
Une grande marque suisse a repris a l heure actuelle ce concept, mais elle est loin d'avoir atteint la qualité d'un seul pendentif de Bernard comme celui de l'Arbre de vie





Très grande et très belle bague de "Bernard Sylvain"
Bernard était fou d'automobiles anciennes et le support photo de cette bague est une bougie de voiture










Un autre jeune , architecte de formation, mais fils de joailliers Niçois va créer un petit objet de forme cubique, un pendentif cube or jaune dans lequel se trouve un diamant inclus dans de la résine.


Un énorme succès qu'il déclinera sous toutes ses formes et couleurs, il était réalisé par la maison De Perçin.
Il les vend toujours , pratiquement au même prix sauf que de francs, c'est en euros....

 Paris vient d'accueillir une merveilleuse exposition de la maison "Bulgari", mais personnellement j'ai un faible (très fort) pour Marina Bulgari qui sous le nom de Marina B à réalisé des joyaux très typés Collier Diamant Onyx pierres précieuses

Cliquez

Elle ne fit que des séries limitées, des colliers ou comme ci-contre des manchettes à ressort extrêmement confortables au porter
Bracelet Manchette "Kashan" 1979










Marina B créa (entre autres) se sac en 1978, elle devait le réaliser en écaille de tortue, mais pour respecter les lois environnementales, elle le fabriquera en or noir, diamants  et diamants jonquille. C'est une pièce unique

Le classique marchait toujours très bien, témoin cette belle bague émeraude




Une pièce unique de Jean Vendôme

Saphir, Emeraude, Diamant de même taille, petites baguettes saphirs et émeraude





Bague or gris et diamants de Jean Vendôme



Un affaire secoua ces années!
Le "Diamant Placement"

Des escrocs...car ils ont été condamnés pour ces motifs (escroquerie et banqueroute) avaient fait croire que le diamant était un placement à haut rendement....à condition de passer par eux.
Les bijoutiers selon eux n'y connaissaient rien, eux vendaient des diamants sous scellés a 10 fois le prix et les gogos se ruaient pour en redemander. Ces gens là surent faire sortir l'argent des "lessiveuses" comme on disait à l'époque, ce qui explique qu'il n'y eut que quelques centaines de plaignants.
"L'union des diamantaires" la société "Gemmexa et d'autres,avaient je crois été les premièrs à  démarrer ce type d'escroqueries, car il furent même rattrapés même par certaines banques et nombre de gens, malgré les promesses d'il y a trente ans ne sont pas rentrées dans leur argent et ne le retrouveront jamais.
Ces gens promettaient de les racheter avec plues values, mais il s'avéra qu'il fallait en racheter de plus grosses pour se les faire reprendre.
Il aussi fut considéré qu'il y avait abus de faiblesse la grande majorité des gens,étant choisies délibérément  parmi les tranches d'âge les plus élevées. J'ai même connu un démarcheur qui une fois les dirigeants condamnés , retournait voir les gens qu'il avait roulé, mettait cela sur le dos de ses patrons!!!!et leur disait
"D'accord, mais ce capital en diamant, est ce qu'il est bien protégé? et il revendait aux bernés des coffres et équipements de sécurité. Ils firent un tort considérable à nos métiers.
Dans l affaire de l'union des diamantaires, seuls 154 victimes s'étaient constituées parties civiles pour demander la restitution des sommes représentant la différence entre le prix des pierres facturées par la société et leur valeur réelle ....ainsi que des dommages et intérêts.
Les dirigeants de pratiquement toutes ces sociétés furent condamnés a plusieurs années de prison ferme.

 

 Une petite dernière, cette bague engrenage en or gris et diamants,  et cela tournait!!!

Ce n'est qu'un aperçu et si certains veulent transmettre des archives, nous sommes preneurs






1 commentaire:

  1. votre page est très bien documentée, crédit photo super ! j'étais à la recherche d'un designer peut Gay frères à cause d'un bracelet intéressant : 2 têtes de chevaux vermeils, articulés sur ivoire, la facture est belle ce qui m'a poussé à faire des recherches!

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais