dimanche 14 février 2010

VAN CLEEF & ARPELS: 1939 à 1945 et décès de RACHEL VAN CLEEF



Que se passe t il entre cette en-tête de papier à lettre :


Et celle-ci dessous

     
Une Guerre et un décès


Cliquer pour agrandir
Dans l’avant dernier article :
J’expliquais le processus d’aryanisation des entreprises : ce fut une époque très importante pour la Maison Van Cleef et Arpels, je vais traiter la période de 1937 à 1947.
Nous sommes très loin de la création de la société en 1896. Des années plus tard une société en nom collectif avait été crée en 1906 entre Alfred Van Cleef et ses deux beaux frères  Salomon (dit Charles) et Jules (dit julien) Arpels
Il y eut le 12 novembre 1928  une transformation de la société.
Alfred Van Cleef  possédait 999 parts
Jules                                999 parts
Salomon                           999 parts
Louis                                   3 parts
Une autre transformation eut lieu le 15/11/1928, une autre le 6/4/1936 sans grande incidence sur la répartition

Un petit retour sur l’année 1937 pour comprendre le montage de la société à l’aube de la guerre.
Salomon Arpels (dit Charles), le 27 mai 1937  vendit  ses 50 parts à Rachel Puissant, à Claude , Julien et Jacques Arpels,  mais afin que Salomon Arpels ne cesse de faire partie de la société, Monsieur Alfred Van Cleef , le fondateur de la société, lui cèdera l’usufruit de 375 parts et Julien Arpels fit de même.
Après la mort d’Alfred Van Cleef  le fondateur  en 1938, Jacques devient directeur, et Rachel  Van Cleef/Puissant directrice artistique.
Très vite les Van cleef et les Arpels comprirent que la situation s’aggravant , il prenaient  le risque de voir les nazis appliquer les lois et règles imposées en Allemagne à l’égard des juifs,et dès 1939 les Arpels décidèrent de fuir aux Etats unis.
Alfred Van Cleef pressentait ce qui allait arriver avec la montée du Nazisme et il semble qu’il  ait eu aussi des pressentiments sur  certaines dissensions avec ses cousins Arpels.
Alfred Van Cleef  meurt le 11/6/1938 à flins, il demande a être enterré a Nice, dans un premier temps Madame Esther Van Cleef et Rachel Puissant sa fille deviennent propriétaires indivis , mais le temps que les formalités de la succession se règlent , Rachel se voit attribuer toutes les parts de son père et le 25 aout 1938 elle devient gérante en remplacement de son père
De plus Rachel Puissant née Van Cleef est créditrice à la suite d’un virement effectué par son père à son profit d’une somme de 3.127.464 frs. 

Les parts se décomposaient ainsi après la mort d’Alfred Van Cleef.

Nom                       toute propriété          Nue propriété           Usufruit
Veuve Puissant 987 375
Salomon Arpels

751
Julien Arpels 969 636
Claude 15

Jacques 17

Pierre 1

Louis

260
                               1989                           1011                    1011
Soit 300O parts

Le 16/9/1938 intervient une modification statutaire qui  à cette date parait « de précaution » mais qui s’avèrera importante dans la prise de contrôle de la société après le débarquement des alliés en 1944. Il est décidé que Monsieur Claude Arpels deviendrait gérant de plein droit en cas de décès d’un gérant.

1939
Cliquer pour agrandir
Les nuages s’amoncellent au dessus de l’Europe, Claude Arpels est envoyé en éclaireur aux Etats unis qu’il connaît bien, il ouvre une succursale au 36e étage du Rockefeller Center à New York, une partie importante partie du stock est transférée à New York, d’après un membre de la famille Rachel Puissant/Van Cleef aurait fait des allers et retours avec du stock cousu dans la doublure de son manteau de fourrure. Effectivement, j'ai pu trouver différents voyages et demandes de visas de différents membres des deux familles dans ces années. L'un des fils de Julien Arpels avait fait un séjour à l’université d’Harvard  sous le nom de Claude Léon Arpels. Né en 1911 Claude était rentré des états unis en 1932, Il fit des études dans une école de commerce mais  retournait fréquemment aux Etats unis. Il s'installa au 36 eme étage du Rockfeller center à New York pus tard en 1942 , il ouvrit boutique sur la 5 eme Avenue .    

Van Cleef et Arpels étaient déjà présents aux Etats unis depuis les années 20,Van Cleef était représenté aux Etats-Unis par William Sheer, à l’époque le plus grand fabricant de bijoux, la qualité de fabrication était égale à celle des fabricants parisiens, et Wiston,Tiffany, Cartier lui confiaient leurs commandes, ils ne signait pas leur fabrication , mais gravait la marque des détailants.
Un particularité supplémentaire, lorsque des clients américains commandaient une pièce place Vendôme , elle était adressée a William Sheer en pièces détachée afin de ne pas acquiter les taxes de 80% sur la joaillerie à l’entrée des Etats unis. William sheer s’occupait des formalités de douanes.
Rachel Puissant/ Van Cleef et sa mère Esther Van Cleef sont restées en France, ainsi que jacques Arpels et sa femme ,et Leah Arpels. les autres membres de la famille Arpels passeront la guerre aux Etats-Unis.



Bilan en décembre 1939  pour agrandir cliquez

 
1940
Alors que l’ Aryanisation des Entreprises françaises  ne sera appliquée que le 7/10/1940,  un certain monsieur Paul De Leseleuc de Kerouara propose le 3 aout 1940 par une lettre officielle à Julien Arpels d’acheter les parts de la société. Et il fixe une date comme s’il était au courant de la date de l’Aryanisation.
Dans le cas ou vous me céderiez avant  fin octobre 1940 au total 1520 parts de la SARL Van Cleef  et Arpels, je m’engage à vous faire rembourser par la dite société, (ou a défaut à vous rembourser moi-même) le montant de votre compte courant créditeur à concurrence de 2 millions de Francs
Si la société effectue ce remboursement, je verserais moi-même en compte courant dans ses caisses des fonds à due concurrence et à n'opérer de retraits subséquents de ces fonds que dans la mesure où la trésorerie sociale le permet.
Signé  Paul De Leséleuc

Et le 16  aout 1940 Monsieur Paul de Leseleuc  se porte acquéreur de 1520 parts soit 54% du capital .Les parts de 1000 frs ont été rachetées 100frs

 

Le compte courant créditeur de Rachel Puissant/van Cleef que monsieur De Leseleuc s’engageait a lui régler à  concurrence de 2.000.000frs s’élevait à fin mars 1941 à 3.100.621 frs  la nouvelle société a passée une écriture comptable.

A Vichy Cpte Client : 3.000.000frs
L’argent dû à Rachel Puissant/van Cleef était bien passée par une écriture, mais fin 1941 elle présentait un solde de 100.621,50, après que le magasin de Vichy lui ait versé cette  somme de 3.000.000frs.  En effet elle était créditrice de puis octobre 1938 d’un virement de son père Alfred de 3.127.464frs .
Une certaine Madame Avicourt/lévy était créancière de 1.000.000frs notée comme  « provenant de pareille somme consentie à son profit par Monsieur Louis Arpels en janvier 1938 »
Les parts de Monsieur De Leseleuc ont été payées par deux traites acceptées dont les paiements ont été effectués sur la BNCI compte 5151 agence Bourse.

Cela cachait il une vente  à réméré ? Ce que sous entendront les Allemands plus tard !
Un arrangement entre les Arpels et De Leseleuc ? ou tout bêtement des renseignements prévoyant cette aryanisation, car il faut savoir que Rachel était amie avec la Comtesse de Chambrun, de son nom de jeune fille « Josée Laval » fille du futur ministre de Pétain !

Toujours est il que la vente est publiée au Journal Officiel le 12/10/1940
. N° 51882,
 Van Cleef et Arpels, SARL au capital de 3.000.000de frs
Par une assemblée générale extraordinaire en date du 2 septembre 1940 enregistrée à Paris  1 ere SSP le 12/10/1940 sous le N° 222
Mr De leseleuc Paul demeurant à Paris 2 rue du quatre septembre et Monsieur HAVARD raymond demeurant à Paris rue de la voute ont été désignés comme gérants noueaux de la société. pour une durée qui expirera lors de l'assemblée annuelle appelée a statuer sur les comptes de l exercice 1940.
La société ne sera valablement engagée que par des actes portant la signature d'un gérant statutaire ou d'une gérante ou de celles d'un gerant statutaire ou non
Deux copies conformes de cette assembléeont été déposées au greef du tribunal de commerce de la seine le 12 octobre 1940
La Gérante
Signé R Puissant


A propos de Mr De leseleuc,  mot pour mot dans le dossier.

De Leseleuc: references bancaires :Son beau père était administrateur de la banque de crédit industriel et président des faienceries de Sarreguemines
Mr De leseleuc était :Administrateur des mines de Kali Sainte thérèse capital 80.000.000 frs
Des produits chimiques du limbourg 4.000.000 frs belges :Du kaolin du morbihan
de l'Indépendance, capital 5.000.000de frs

Après le rachat de Mr De Leseleuc  pendant un temps les parts sont ainsi réparties
Noms Toute propriété Nue propriété usufruit
De Leseleuc 1520

Jean Aymé 187

Louis arpels
260 260
Claude Arpels 15

Havard 2

Turck 2

Acher 2

Cercus 2

Lepeltier 10


Rachel Puissant/Van Cleef  pour l’anecdote demeurait  à cette époque  au, 1 bis Boulevard Wallace  à Neuilly, c’est elle qui signe seule face à Mr De Leseleuc, elle avait une  procuration des Arpels qui étaient  « en mission à l’étranger »

Le 31/12 1940 , les nouveaux gérants n’ont pu que constater que Jules Arpels avait prélevé des fonds sur la caisse Calamité et la caisse B.
Un expert comptable relève sous une rubrique « Actif irrecouvrable »
Louis Arpels :                   353.643,88 frs
Salomon dit Charles :    7.083.511,01 frs
Jules Arpels                   1.690.653,11 frs

Ce rapport mentionne aussi ;
Monsieur Charles Arpels est notoirement insolvable, Mr Julien  actuellement en Amérique n’a pas de biens susceptibles d’être l’objet d’une saisie
La société VCA avait l habitude de faire trainer les impôts (c'est ce qui ressort du dossier) en payant petit à petit, il restait donc a devoir aux impôts en 1940 4.169.428,82

Devait aux fournisseurs Hartlet et Cooper  247.104,OO frs
Rubel FF                                                 140.150,00
Sirakian                                                  250.000,00

En 1939 Total  des créances 3.909.428,77
       
En décembre 1940 le gouvernement de vichy crée un service chargé de controler le processus d'Aryanisation des biens juifs, le "service du controle des administrateurs  provisoires" le SCAP un service que les allemands tentent de controler pendant les quatre ans de l occupation.
 Le service de contrôle des administrateurs provisoires recrutait ces administrateurs souvent dans le milieu des retraités de l'armée, de la magistrature ou de l'administration. Comme les inspecteurs de la SEC, ils avaient le pouvoir de décision mais devaient faire légaliser leurs décisions administrativement par la Préfecture. Une thèse de Martine Soète étudie1 la composition du corps des administrateurs provisoires. Elle remarque que, début 1943, alors que l'on pouvait penser qu'Hitler perdrait la guerre, l'activité de ces administrateurs, diminua fortement. Curieusement, l'auteur, comme Joseph Billig, n'a pas fait la moindre allusion au rôle des services des questions juives des préfectures dans son étude. On sait que l'activité de celui de la Gironde diminua fortement, certains auteurs parlant même de dissolution de ce service fin 1943. En effet les administrateurs du SCAP démissionnaient, et la SEC, soutenue par les SS, finit par s'emparer du fichier des juifs. Note de JJR
Les autorités allemandes le 16/12/1940  nomment un administrateur  Mr Romane qui était installé 13 bis rue des Mathurins à Paris, contrairement à l’avis du commissaire gérant Mr Dusausoy. Sa nomination n’a jamais été confirmée par les autorités françaises et elle avait surpris le monde de la Joaillerie, car Romane exploitait un petit atelier dont la principale activité consistait à monter  quelques pierres dans du Maillechort . Il est entré en fonction dans les premiers jours de 1941
Le 31 janvier le caissier a reçu l ordre d’établir un premier chèque de 8000 frs. Deux  griefs ont pu être relevés à l’encontre de Monsieur Romane, il avait eu le projet d’intéresser le personnel non pas seulement à la vente, mais à l’achat de bijoux. La conséquence de cette formule est que, plus il aurait acheté cher, et plus le personnel y aurait trouvé son compte. Son silence se trouvait ainsi payé. Le temps lui a fait défaut pour mettre cette mesure en application.
Le président du (service du contrôle des administrateurs provisoires) « SCAP» était  Mr  Fournier.
* Fournier, Pierre-Eugène (inspecteur des finances, dirige le service des administrateurs provisoires [SCAP] au Commissariat Général aux Questions Juives) : n'est pas inquiété à la libération. Président de la SNCF jusqu'en 1946, administrateur de la Compagnie du Canal de Suez. Dans sa notice du Who's Who de 1950, omet d'indiquer son passage à la tête du SCAP. Mort en 1972.


Mr Fournier écrit aux autorités allemandes que Mr Romane n’a ni la situation, ni les capacités nécessaires pour mener à bien sa mission et risque de compromettre l’affaire. Mis au courant de quelques faits de ce genre et surtout s’étant rendu compte de son défaut de tenue, les autorités françaises et allemandes ont invité le commissaire gérant à quitter la place au début du mois de février

1941
Monsieur Fournier  demande son remplacement par Mr Chauvel proposé par les allemands, le Militärbefehlshaber in Frankreich. répond qu’il n’y avait pas d’objections.
De plus  « Romane ne fait pas partie de la chambre syndicale » indique le SCAP.

Le 5/2/1941 le Militärbefehlshaber in Frankreich écrit au Docteur Blanke
« de relever dans les plus courts délais  Romane, dont les agissements sont de plus en plus inquiétants et de mettre en place Chauvel », Romane est  relevé dans la journée.
Pendant ce temps, Monsieur De Leseleuc essaye d’accélérer sa prise de possession de la maison Van Cleef & aArpels et pourtant ; sur l’actif disponible en  1939 :
Valeur comptable d’une part sociale
28.034.962,60  divisé par 3000parts = 9344,85
Valeur nominale d’une part= 1000frs
Valeur payée par De Leseleuc : 100frs

Le 12 mars 1941  Mr Paul de Leseleuc, 2 rue du 4 septembre adresse  une lettre au  Colonel Blanke Chef du service du contrôle des entreprises juives à  Hôtel Majestic  à Paris.
*Blanke, Kurt (directeur des Affaires juives au département "économie" du Commandement militaire allemand en France) : après son internement, il est de nouveau à Celle. De 1948 à 1973, il y sera membre du conseil municipal, et de 1964 à 1973 il y occupera la fonction de maire.

Mon Colonel
Gérants et porteurs de parts de la société Van Cleef et Arpels, nous avons l’ honneur de vous faire connaître que la dite société est devenue entièrement Aryenne. Le capital originairement de 3 millions de francs et divisé en 3000 parts, a été réduit à 2 millions de francs en 2000 parts, la société ayant racheté 100% des parts.
Société Aryenne :De Leseleuc  1504 parts sur 2000,  les autres associés sont Jean Aymé, Lepeltier, Havard, Cercus, Acher, Turck.
En présence des précisions que nous vous apportons, nous espérons que vous voudrez bien donner votre accord et rapporter l'ordonnance que vous aviez prise pour nommer un administrateur provisoire.
 Il insiste en précisant que désormais tous les associés sont Aryens !

Mais le 23 mars 1941
  lettre du Militärbefehlshaber in Frankreich  à Monsieur Fournier
La lettre de Monsieur De Leseleuc n’établit pas les conditions dans lesquelles les nouveaux actionnaires ont acquis leurs actions………………………………………

Celui-ci répondra  le 1 er Aout 1941.

Le 1 er aout 1941  réponse à la lettre du Militärbefehlshaber in Frankreich
Mr De Leseleuc s’est porté acquéreur de 1520 parts réglées en deux chèques de 6364, 66 frs  sur la BNCI  en date du 11/10/1940, il est devenu ainsi propriétaire de 54 % des parts Mr Paul de Leseleuc est français et Catholique, son père le comte de Leseleuc est marié avec Mademoiselle de Kertanguy

Le 24/4/1941  Monsieur René Bry est nommé administrateur provisoire par les autorités Allemandes faisant double emploi avec Mr Chauvel qui démissionne.

Entre temps  Monsieur de leseleuc avait envoyé au président des administrateurs provisoires la lettre ci dessous

Le 24 juillet 1941
Je soussigné Paul de Leseleuc demeurant à Paris 2 Rue du 4 septembre, certifie sur l honneur être Aryen sans objection au sens de l ordonnance allemande et du décret français, et je certifie que les opérations ont été passées sans qu’aucune clause occulte de réméré n’existe entre mes cessionnaires et moi
Signé De Leseleuc
Tous les autres associés ont fait de même par lettre separée.

Mr  De Leseleuc a remis son dossier directement aux allemands au lieu de Mr Bry

Lettre de Mr Bry le 1 er septembre 1941 au service du contrôle des administrateurs provisoires (SCAP).
Monsieur le Haut Commissaire
En ma qualité  de gérant commissaire de la société Van Cleef et Arpels, j’ai l honneur de vous faire connaître que j’ai à donner mon appréciation sur le bilan de cette société à la date du 31 décembre 1939
Or je trouve au passif de ce bilan une dette de 450.000$  représentée par 10 billets à ordre de 45000$ chacun avec intérêt non composé de 5% l’an payable à partir de la fin de l’année qui suivra la cessation des hostilités à raison d’un billet par an. --Je vous serais reconnaissant de bien vouloir me donner votre avis sur l’évaluation à donner en francs à cette dette  eu égard aux conditions auxquelles elle a été contractée en avril 1940 pour amortir une dette en livres sterling qui figurait au bilan précédent.
J’ajoute que les acheteurs me font part qu’une évaluation au cours officiel du dollar conduirait à un bénéfice absolument illusoire et qui n’aurait aucune contrepartie à l’actif.

Réponse du Militärbefehlshaber in Frankreich le 20/9/1941 au SCAP

En réponse  à votre lettre du 8/9/1941, j’ai l’honneur de vous faire savoir que Monsieur Bry de la SARL Van Cleef et Arpels ne pourra remettre son rapport avant un certain temps pour les motifs ci-dessous.
Les cessionnaires de parts sociales vont tenter une démarche auprès de l office des changes pour examiner les conditions dans lesquelles la société pourrait se couvrir du passif en dollars par un achat de devises dans le cadre des lois et….en vigueur. Si la société ne peut réaliser cette opération l’administrateur envisage la mise en vente du fonds de commerce et la dissolution de la société sous le contrôle d’un liquidateur judiciaire désigné par le président du tribunal de commerce

Néanmoins le 18/10 / 1941 la nouvelle société est homologuée par le Commissariat aux affaires juives, elle établit un bilan détaillé  

Les Stocks au 31/12/1941  sont pour :
Paris                                4.183.709 frs
Vichy et Cannes             12.251.435 frs
Stock consigné EU          31.146.633 frs
Manquants                    38.312.185 frs
Total                            85.893.902 frs

1942
Les Allemands veulent étendre l’Aryanisation à la Zone libre Pour le magasin de Van Cleef et Arpels à Vichy, Mr Saramy Directeur régional du service de l’Aryanisation économique écrit  à Mr Daussin directeur du service central de l’Aryanisation à Vichy
Le Magasin de la rue Wilson est fermé et vide. Quelques transactions continuent à avoir lieu par l’entremise de Monsieur Havard ou de Mr Leseleuc mais a domicile 8 rue Callou. L’affaire reste néanmoins inscrite au RC de Cusset sous la dénomination Van Cleef et Arpels Rue Wilson.

Or j’ai reçu il y a quelques mois ce mail des services de Vichy

    Lors de mon précédent mail en date du 4 Septembre dernier,les renseignements que je vous avais mentionnés -(1941 : VAN CLEEF ET ARPELS -Marchand Joaillier - N'ayant point d'atelier - 23, Rue du Parc à Vichy / 1942 : VAN CLEEF ET ARPELS - Marchand Joaillier - 23, Rue du Maréchal Pétain (actuelle rue du Parc) à Vichy)- étaient issus précisément des registres de la matrice des contributions personnelles, mobilière et patentes, appelés également registres/patentes de commerces. J'avais effectué des recherches de 1939 à 1945 sur ces documents ; les registres de 1941 et 1942 uniquement, indiquent la présence du commerce.
    Cordialement.
    Valérie GOUTAUDIER.

Donc Rachel  avait une boutique à Vichy, apparemment jusqu'à sa mort et les nouveaux  propriétaires de VCA venaient pour quelques affaires rue Callou à Vichy , puisque le Magasin de Van Cleef et Arpels à l’hotel du Parc avait été fermé par le Docteur Ménétrel, celèbre medecin conseiller du Marechal.

Une autre source me fait penser qu’elle avait remonté une boutique ailleurs dans Vichy
Guylaine Guidez relate une rencontre en 1942 à Marseille avec Pierre Ferri Pisani Chef de la Maison des Marins, président du syndicat de la marine marchande, il est le « patron » du port de Marseille.Je cite le passage de son livre.
« Je lui explique ce que nous comptons entreprendre. Lui seul est en mesure de nous faire obtenir régulièrement les renseignements concernant tout ce qui se passe dans le port de Marseille. Il accepte d’emblée, mais soulève la question financière. Nous ne sommes pas riches. Il réfléchit, sort de la pièce quelques instants avec un diamant qui peut être appartient à son épouse et me demande si je peux me charger de le vendre. Je lui parle de mes relations avec Van Cleef et Arpels qui sont malheureusement à Vichy. Il me prie d’aller les voir dans cette ville. Dès le lendemain, je suis chez Nanette Puissant à qui j’explique le problème. Elle me donne beaucoup plus que ce que nous avions espéré.
Mon retour avec l’argent dans mon sac compense l’humiliation qu'’a été pour moi la réflexion du chef syndicaliste sur mes lectures.
Quant à Nanette Puissant, huit jours plus tard, tenaillée par la peur des Allemands qui sont dans Vichy et qui la savent juive, elle devait se suicider »

La gestapo…. ? présente à Vichy dans un chalet tout a coté de l’ hôtel ou logeait Rachel ? s’ils la savaient juive , ils la savaient riche !
D’autres ?......

En 1942 il y eut 3 dates fatidiques un 11 du mois.
·         11 juin 1942, décret interdisant aux Juifs les professions artistiques.
·         11 novembre 1942, invasion de la zone libre par l'Allemagne.
·         11 décembre 1942, loi imposant aux Juifs de faire apposer la mention « Juif » sur leur carte d'identité,

Rachel  se « suicide » le lendemain . Que sont devenues ses affaires ? son argent ? les bijoux ?.

Ci contre Hotel Queen's à Vichy ou Rachel serait censée s'être suicidée en se jetant du 4 eme


1943
Lettre du Militärbefehlshaber in Frankreich au commissariat aux questions juives le 8/2/1943
Vous avez transmis à mes services par note du 3/9/1942 un rapport de la Treuhand- und  Revisionsstelle  concernant la proposition d’homologation de l’entreprise VCA
Le rapport de la Treuhand laisse apparaître dans ses grandes lignes 2 points principaux, d’une part l’entente possible entre les acquéreurs des parts juives et les anciens propriétaires juifs.
D’autre part ……..le prix bas des actions !
Réponse du CAQJ(Commissariat aux questions juives)
En ce qui concerne le premier point, je ne crois pas devoir retenir une objection attendu que l’un des principaux associés juif du 23/5/1940 Madame Puissant qui détenait 45,5% des parts du capital à elle seule s’est suicidée à vichy le 12/12/1942.
Si donc une certaine influence juive pourrait être reconnue, elle a disparu avec le décès de madame Puissant, le reste du capital juif ne peut avoir d’influence sur les acquéreurs Aryens du fait qu’il était reparti entre plusieurs noms et que les porteurs sont tous en fuite ( Amérique etc.)
Personnalité des associés
Monsieur Paul de Leseleuc est Catholique et Français, son père le comte de leseleuc était marié avec Melle de Kertanguy, fille du commandant vicomte de Kertanguy  et de la comtesse de la Roche
Il est administrateur de diverses sociétés importantes, s’adressant à des branches très différentes d’activités économique notamment, les mines de Kali, sainte Thérèse et de l’indépendance compagnie d’assurance au capital de 5.000.000 de francs

Cette lettre est très interessante, car elle montre que le commandement militaire allemand savait que Rachel Van Cleef/ Puissant était décédée  à Vichy le 12/12/1942, Monsieur  Bry l’administrateur le savait aussi et ce début 1943 le notaire le savait aussi en 1944.  Or personne ne s’est inquiété de la sépulture de Rachel Puissant enterrée à la fosse commune de Vichy jusqu'à ce qu’on ait besoin d’elle pour régler sa succession !
Il est inscrit sur son acte de décès que sa Mère habitait au Carlton à Cannes, l’administrateur se rendait en Zone libre pour les besoins de l’Aryanisation de Van Cleef, il était en contact avec l’administrateur de Cannes et Nice en Zone libre.Et puis Alors qu'il avait été dit que les Arpels étaient aux Etats unis, Jacques Arpels lui était resté en France, Elie Scali , ancien amant de Rachel est venu à l enterrement de Renée Rachel, Jacques apparemment n'est pas venu.

Lettre de Mr René Bry au commissariat général aux questions juives 1 place des petits pères à Paris le 26/10/1943
Monsieur
J’ai bien reçu votre lettre du 21 courant. Comme suite à votre demande, j’ai l honneur de vous informer que d’après les ventes de cessions en dehors de Claude, Louis,  julien Arpels était en mission à l’étranger :
Une réunion des gérants en date du 21 mai 1940 avait décidé qu’il se rendait en Amérique, je n’ai jamais été en rapport avec les cédants, j’ai cependant appris que madame puissant était décédée à Vichy en Décembre 1942

Direction générale de l’Aryanisation économique Section 8 dossier 156 adressé à Mr Bry le 19 novembre 1943
Monsieur
J’atteste par la présente et pour valoir a qui de droit, auprès de quiconque y est intéressé que vous êtes relevé de vos fonctions d’administrateur provisoire de l’entreprise sous rubrique pour la Zone Nord.

Il est à noter qu’au RC Mr Bry est nommé administrateur le 24/4/1941 et fin de mission le 13/8/1943
Que peu de temps après  le 8/10/1943  les associés de Mr Leseleuc , Raymond Havard, Jean Aymé, Paul Turck, démissionnent de la société ??

Arrive enfin la libération et la restitution
Le 10/10/1944  lettre de Claude Arpels a  Monsieur René Bry

Nous soussigné Claude Arpels et Paul de Leseleuc : seuls gérants de la société Van Cleef et Arpels attestons qu’aucun manquant de stock n’a été constaté pendant la gestion de commissaire gérant de Monsieur René Bry  et que celle-ci a donné toute satisfaction aux intéressés
Paris le 19/10/1944

Délégations Judiciaires, Cabinet de Jacques Perez Y Jorra, commissaire de police 36 quai des orfèvres Paris adressée à
Monsieur le chef de service des restitutions Ministère des finances

J’ai l’honneur de retourner ci-joint
1° dossier 156 : Van Cleef et Arpels 22 place Vendôme à Paris 268 pièces
2° Dossier 16280 Etablissements S Langlois et Compagnie 263 rue Saint Martin comprenant 94 pièces
En faisant connaître que l’enquête effectuée n’a pas permis de relever d’irrégularités dans la gestion de ces deux affaires
Par Ailleurs Mr Claude Arpels et Paul de Leseleuc gérants de la société VCA ont fait parvenir une note donnant quitus de sa gestion à l’administration provisoire de Mr René Bry
J’annexe cette note au dossier Van Cleef.

Le 19 mars 1945 lettre de Jacques Arpels à René Bry, il a besoin de cette lettre pour être dégagé du dossier, un partie de ses honoraires a été reversée à des oeuvres

Comme suite à votre demande de ce jour, nous avons l’honneur de vous confirmer qu’il a été donné régulièrement quitus de votre gestion par l’assemblée générale ordinaire des associés en date du 25/5/1944
Depuis cette date, les anciens associés de la société ont repris possession de leurs parts sans la moindre difficulté et je tiens en leur nom à ratifier, tant que de besoin le quitus qui vous a été donné par les associés, que les évènements avaient amenés à se substituer temporairement aux légitimes propriétaires des parts sociales.
Il n’entre nullement dans mes intentions de vous réclamer une autre réédition des comptes que celle sur laquelle il vous a été donné quitus de votre gestion et nous vous autorisons a faire usage de la présente auprès du service des restitutions, et de tous autres chargés de l’application de l’Ordonnance du 14/11/1944
Veuillez agréer………………………………

C’est devenu une nouvelle société  il n’y a plus que les Arpels.
Louis qui dévient gérant à 66 ans le 4/6/1952 il vivra jusqu'à 90 ans en 1976, et les trois fils de Jules Arpels
Claude Arpels est nommé gérant  le 10/10/1944
Jacques Arpels gérant le 26/10/1944
Pierre Arpels  Gérant le 30/12/1944
Comment a été réglée la succession de Rachel Van Cleef, Veuve Puissant ?
Que sont devenus les  « Van Cleef »  dont nous avions découvert sur les fiches du notaire qu’ils étaient cités pour la succession , dossier 9787 de 1944?

Il n'y a plus un Van Cleef dans la société et pourtant une nouvelle société de Parfums Van Cleef et Arpels se crée dans les années 70 , c'est étonnant cette utilisation du nom!!! 


 
Ce chèque était fait tous les mois par l'administrateur provisoire au profit de la Treuhand Allemande, il était censé servir a régler le salaire des administrateurs provisoires.
Toutes les entreprises aryanisées ont été obligées de passer par la Barclay's Bank, pourquoi par une banque anglaise qui semble avoir fait ce métier pendant toute la guerre!!!!si quelqu'un peut il nous eclairer?



Cliquez  pour agrandir

Les  lettres  proviennent toutes des 268 pièces du dossier 156  regroupé avec d’autres en AJ38 aux archives nationales, citées plus haut par le commissaire de Police Jacques Perez Y Jorra.


Pour l’histoire,  Monsieur René Bry a été aussi administrateur de la bijouterie GIRARD.
J’ai découvert dans un autre dossier de l’Aryanisation des bijoutiers celui de la bijouterie LAMBERT boulevard Saint Denis à Paris.
Elle appartenait à Mr Adrien Lévy 80 rue de Prony dans le 17°, j’y ai découvert une lettre

René Bry le 11/11/1942

Je soussigné René Bry 51 bis rue sainte anne à Paris ai l'honneur de vous informer que je me porte acquéreur du fonds de commerce "Bijouterie Lambert (Adrien Lévy) 3 bd Saint Denis à Paris pour la somme de un million cinq cent seize mille francs , étendu aux éléments incorporel et matériels, les marchandises qui resteraient en stock en sus à dire d'expert au jour de l homologation
Paris le 11/11/1942

Monsieur Adrien Lévy  avait fait une très belle lettre pour demander qu'on examine son cas , expliquant avec des détails, les générations précedentes  nées en Alsace et ayant la nationalité française, mr Levy notait aussi ses états de services militaires brillants, mais rien n'y fit.

Le stock en plus 1.014.855 a été réglé après par Bry au liquidateur de l affaire , il y avait trois bijoutiers en lice pour faire une proposition d'achat, c'est bry qui l'a emporté étant largement au dessus du 2 eme, le 3 eme était un Bijoutier du Havre
René Bry était domicilié personnellement 59 rue Manin
La vente a eu lieu chez le liquidateur Maitre Desplanques le 5/12/1942
Dossier Aryanisation Section8 dossier 473
Mr  Adrien Levy est rentré en possession de son affaire par acte notarié du 6/7/1945, il y a eu rétrocession .
Et en 1945 l'administrateur provisoire Mr Poumet ralait toujours pour ses honoraires de gestion de 42 qu'il a eu d'ailleurs
Monsieur René Bry était en 1940 installé rue Sainte Anne en étage , en 1944, il s’installe Rue de la Paix




N'hesitez pas à laisser un commentaire ou à m'écrire à richardjeanjacques@gmail.com