mardi 9 mars 2010

LES COULEURS DE L OR EN BIJOUTERIE JOAILLERIE





C'est avec le cuivre le premier des métaux utilisés par l homme de la préhistoire, on le trouve en paillettes, en pépites plus ou moins grosses en arborescences, ou dendrites en cristallisations lamellaires.

J'adore la cuisine, et nous pouvons comparer l'or natif au produit de base qui nous permettra de confectionner notre plat, puis nous allons ajouter d'autres ingrédients, (du cuivre, de l argent, du palladium ) un peu de sel et de poivre...pardon, nous pourrons mettre du zinc ou du fer en doses  raisonnables et nous obtiendrons un plat de joaillerie original. On parle d'or noir, mais ce n'est pas un alliage qui lui donne cette couleur, mais un traitement de surface, une couche très épaisse de rhodium. Si vous laissez l'objet longtemps dans le bain d'électrolyse contenant du Rhodium, vous obtiendrez un dépot noir. L'ennui c'est qu'il faut ramener votre bijou chez le Joaillier assez souvent.                                          
L'or jaune est en principe  constitué (pour du 750/1000°) de 75% d'or fin, 12,5% d'argent, 12,5% de cuivre .

L'Or rose:  75% d'or fin, 20% de cuivre et 5% d'argent.

L'or gris: 75% d'or fin 15% d'argent, 10% de cuivre. Le nickel est interdit  desormais dans la composition des bijoux pour divers problèmes d'allergies.

L'Or gris palladié: est obtenu avec 75% d'or fin et 25% de palladium ce qui lui confere une certaine ductibilité et ce métal est plus agréable à travailler, et surtout, à sertir.

Je ne trouve pas la différence entre l'or gris et l'or blanc si ce n'est que certains appellent l'Or blanc,  l'Or gris Rhodié!!

L'Or rouge : contient 75% d'or fin et 25% de cuivre rosette.

L'Or vert feuille morte:  75% d'Or fin et 25% d'argent ou 75% d'Or fin et 25% de zinc mais cela le rend cassant.

L'Or violet: 79% d'or et 21% d'aluminium préparé en four sous vide, pas facile à travailler.
L'Or Bleu:  Or et fer  avec un traitement thermique qui oxyde les molécules de fer à la surface du métal.
Autrefois l'or bleu se fabriquait en jetant sur de l or en fusion son quart de poids de fil de fer doux et en le retirant dès que l'alliage avait eu lieu, sinon si on le laissait trop longtemps , le fer était rejeté en scories.

Un traitement  amusant en laissant un objet en or quelques temps  dans l'eau régale à froid.

J'attends vos commentaires et vos recettes de cuisine personnelles et secrètes.
                                 



    

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais