vendredi 29 janvier 2010

BIJOUX DE LA SAINT VALENTIN, c'est mieux qu'un bouquet de fleurs


DEBORAH BRESSAN

Honneur aux Dames, et quelle Dame!!

Un vent frais souffle sur la place Vendôme 
Enfin parmi nous ,après l’ouverture en 2007 de sa boutique dans le quartier de Ipanema à Rio de Janeiro, Deborah Bressan vient d’ouvrir  sa première boutique à Paris au 8, rue saint-florentin Idéalement située au cœur du prestigieux triangle Vendôme/ Madeleine/ Concorde, sa  nouvelle joaillerie devient l’écrin idéal pour présenter les créations de  cette designer Carioca, portée par la richesse naturelle de son pays et par un
savoir-faire internationalement reconnu. 
Une participation régulière et remarquée à de nombreux salons de 
Joailliers Créateurs, accompagnée par l’exposition de ses collections  
dans les vitrines des plus grands Hôtels Parisiens (le Plaza Athénée,  le Marriott.....), ont permis de faire connaître le talent de Deborah  Bressan auprès d’un public sensible à la singularité de sa démarche  créative.   


Pour la Saint Valentin notre "Girl From Ipanéma"  a en effet spécialement dessiné une collection de bague pour marquer ce jour .
Surmontée de trois coeurs en or jaune,or rose ou or gris mais aussi incrustés d'un diamant, ces alliances constituent un cadeau idéal pour toutes les amoureuses et amoureux de la joaillerie.
Il est également possible de faire inscrire le prénom de l'être aimé (sur commande).
prix conseillé a partir de 390 euros.


 
Deborah Bressan, originaire de Rio de Janeiro reprit le flambeau  familial en 1994 en succédant à son oncle qui s’etait doté d'un atelier  de joaillerie 
depuis 1948.   Pour développer l'entreprise familiale, Deborah Bressan est restée  fidèle à la ligne de force, la symbiose entre exigence, noblesse et  inventivité.
Les créations de  Deborah Bressan sont réalisées à la main, pièce par  pièce, comme le veut la tradition… Des pièces uniques, destinées à  une 
clientèle amoureuse de la beauté. 
.Posséder un bijou Deborah Bressan, c’est s'approprier une part de rêve. 

J'en rève déjà ......de qui?  

Intérieur du Magasin de Deborah Bressan à Paris




RICHARD MAUBERT  ROUEN


 
Pas facile d'écrire sur les jeunes qu'on a formé, Richard est passé par mon atelier, puis a continué chez André Conte qui lui, m'avait appris une part de mon métier Chez Candas Rue Richelieu a Paris.  Autant Chez André qui fabriquait des pièces pour Cartier, il a appris la rigueur, autant il a retenu de chez moi l'esprit des solutions à trouver pour réaliser des pièces uniques qui posaient problemes. Des années après , il me l'a dit" Chez vous c'était toujours, demerde toi" Ce n'était pas un reproche après coup.


Bague or gris , Opale, diamants
Il est installé 100 rue  Malpalu à Rouen à l'ombre de l'église Saint Maclou et de son aître aussi beau, qu'exceptionnel.

Une bague ci-contre (cliquez sur les photos pour les agrandir) en or gris avec des pierres de couleurs.



J'ai gardé un contact quasi permanent avec la plupart de mes anciens apprentis, ils ont pris des chemins divers. A Paris comme en Province, ils ont souvent passés plusieurs CAP (Joaillerie, serti, BMA, BP de gemmologie) Maintenant la plupart ont des enfants , continuerons t il dans la voie de leur parents? 
Pour plus de précisions, le site de Richard Maubert           


XAVIER MASSONNAUD 

Itinéraire d’un enfant ébloui par la joaillerie d’art

Je suis très sensible à ses recherches.
-->

Avec un parcours peu classique, il a su créer son style, tout en installant ses propres ateliers/show-room à Cholet, puis à Angers et aujourd’hui à Paris .Il a rencontré à l’âge de 15 ans un joaillier qui a su lui transmettre sa passion et lui présenter cette discipline comme un vrai métier 
Avec son équipe il travaille  également en collaboration avec la DRAC (direction régionale des affaires culturelles. Xavier a , en outre, restauré le trésor de la cathédrale de Nantes, le trésor de la cathédrale d’Angers, des objets de l’Autel majeur de la cathédrale de Luçon…etc 
en 2006, Prix SEMA (société d’encouragement aux métiers d’art) pour la collection "Bejaïa" dont le sujet était la création contemporaine . 
Il essaie d’allier la technicité à l’imaginaire en prise avec la société et notre époque . Il souhaite à travers ses créations rester lui-même tout en captant l’air du temps . 
« Cette démarche sincère me permet, je l’espère, de toucher la sensibilité et l’âme de chacun » Jolie phrase d’un homme qui parcourt aussi le monde a la recherche  des pierres précieuses , mais aussi de rencontres bénéfiques à son parcours de joaillier.
 
Site internet : www.xavier-massonnaud.fr
Blog « Avoir la tête ailleurs » : www.xavier-massonnaud.over-blog.com
5 rue du pont Louis Philippe, 75004 Paris / tel : 0142716345
 17 place saint Croix, 49100 Angers / tel : 0241730913




 CHRISTOPHE CANTE


Comme pour Deborah Bressan, j'avais déjà consacré un article à Christophe il y a plus d'un an.




Christophe a fait l'école de Saumur: la totale, Bijouterie, Joaillerie, serti, Gemmologie, le tout assorti d'un CAP à chaque fois.
Nanti de toutes ces formations, il a repris l'affaire familiale que ses parents avaient créé en 1962 à Bressuire,


Son style s'affirme
 
 
 Bressuire au coeur du bocage poitevin, dans les Deux Sèvres, avec autour des communes qui sentent bon l'identité Française, des noms comme, Terves ( il y a un concours d'Obérythmé à Terves le 13/9 vous ne savez pas ce que c'est... cherchez ) Noirterre, Noirlieu,Saint Sauveur de givre en mai (un vrai paysage ce nom), Chambroutet, Breuil-Chausée. 


ANDRE BENITAH


 
Depuis des années  André Benitah  allie la résine , l'or les diamants et les pierres précieuses.
D'autres ont essayé, ont abandonné, maitriser cette technique, allier les couleurs en ont découragé plus d'un.



Des fleurs  pour la Saint Valentin!
André Benitah est un pionnier dans le monde de la bijouterie. Il n'y avait rien dans son contexte - un spécialiste en carrosserie automobile et constructeur de coques de bateau - qui aurait prédisposé ce technicien "de la transparence" pour entrer dans l'univers infiniment plus petit de la haute joaillerie.  Pourtant, en 1985, après beaucoup de recherche et d'expérimentation, il a développé un type de résine incassable et résistant qui pourrait être combiné avec l'or et pierres fines... Il a utilisé ce nouveau matériel pour créer une collection de pièces de résine colorée

 
Ou trouver ses créations? 

Demandez lui!
15 rue Léonard de Vinci
92160 ANTONY - FRANCE
Tel : 33(0)1 46 74 66 55
Fax : 33(0)1 46 74 09 00

J'ai oublié de lui demander s'il était toujours fan de moto?





AMELIE VIAENE



Amélie , après avoir fait des études en Arts Appliqués, ce qui lui a permis de connaitre le monde de la mode, a modifié son choix de carriere et a repris ses études à l'école de Bijouterie Joaillerie de la rue du Louvre, peut être était elle à la même place que moi, il y a presque 50 ans?
En sortant de l'école, elle parfait ses connaissances en passant par divers ateliers de Joaillerie Parisiens.
Je l'ai connu comme la plupart de ceux qui sont dans cet article grâce au Salon Kara. 
Je pourrais employer les poncifs du langage actuel de la communication sur le luxe, , je dirais simplement qu'elle fait son métier et qu'elle le fait bien.


Elle a pensé à la Saint Valentin et a créé une bague spécialement pour cette occasion, j'en parle un peu tard, mais gageons qu'elle renouvellera l'expérience l'an prochain.
                        

Sur son site , vous verrez ses créations, un style personnel s'en dégage, il y a peu de temps, j'ai fait un article sur les dendrites , je vois que ces inclusions lui plaisent aussi puisqu'elle a créé une bague et un pendentif. Modèle Baskerville avec opale dendritique sur or gris

Ses coordonnées
   



HELENE COURTAIGNE DE LA LANDE




-->
Ex-fille de pub, Hélène Courtaigne Delalande assure avec talent pendant près de dix ans la direction artistique de grandes marques (Phas, Vichy, Helena Rubinstein…) dans l’une des plus importantes agences parisiennes de publicité.
En 1993, Elle quitte cet univers pour explorer une nouvelle voie qui la passionne depuis longtemps : la création de bijoux.
Elle fait ses premiers pas en joaillerie grâce à une technique et un savoir-faire qui lui ont été patiemment enseignés, et obtient parallèlement le diplôme de gemmologiste à l’I.N.G. de Paris.
Rapidement, son style s’affine et s’affirme.

Mêlant avec art l’or mat et l’or brillant, Hélène donne au travail du métal une importance habituellement négligée, faisant de ses bijoux de véritables sculptures qui porte la marque d’un style puissant et identifiable.
Intuitive et passionnée par les pierres, elle choisit des harmonies inhabituelles proche de la rupture et utilise des gemmes peu exploitées (spessartites, tsavorites, iolites, morganites, rubélites, tanzanites…).
Elle façonne elle-même ses créations dans son atelier et abandonne règle et compas pour laisser sa main et son oeil recréer d’étranges symétries.


 C'est la saison des oursinades, pour la Saint Valentin, offrez la bague et le diner aux oursins

Cette « patte » si particulière lui a valu d’être choisie par De Beers pour créer une des bagues de la série « Trilogy », de concevoir et réaliser pour le Comité français du Parfum le trophée du « Prix Jasmin 2003 » et plus récemment d’être récompensée par le Prix du Public au Salon des Joailliers Créateurs 2004.
En 2005 Hélène est remarquée par Guerlain qui lui confie le design de la gamme « Issima ».Son projet est sélectionné et verra le jour en 2007.
En 2006, elle est nominée par le jury « des sommets du luxe et de la création »  dans la catégorie « Harmonie »

Points de vente :

Galerie Elsa Vanier : 7 rue du Pré aux Clercs, 75007 Paris
Art Shaker : 8 rue Grégoire de Tours 75006 Paris
Arthus galerie : 33 rue Simonis Bruxelles Belgique



VERNEY

Michel Ermelin


Je l'ai dit souvent, l'apport de Michel Ermelin a été important pour la joaillerie Française, c'est tout naturellement que je l'ai sollicité à nouveau.Il m'a adressé trois créations récentes qui viennent affirmer ce panorama de la Saint Valentin.



Cliquez pour agrandir les images


Verney est toujours 24 place Vendôme






C'est Michel Ermelin qui avait fondé la maison POIRAY



Suivez ces liens pour voir d'autres créations phares de Michel Ermelin , sur ce blog
http://richardjeanjacques.blogspot.com/2007/10/verney-ou-le-talent-de-michel-ermelin.html



http://richardjeanjacques.blogspot.com/2008/09/verney-evolution-ou-lvolution-de-michel.html










2 commentaires:

  1. bonjour
    des bagues sont très magnifiques je les touver très classe vraiment c'est de la mode
    merci pour cette page

    RépondreSupprimer
  2. je ne regrette pas la lécture de votre article,déja le titre m'a attiré et j'a découvert après un sujet qui m'a vraiment plu, je vous demande plus d'articles de ce genre,ça va me fait plaisir de le relire !! courage et merci.

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais