dimanche 15 novembre 2009

PUBLICITE: Van Cleef et Arpels innovent .VENTE SANS TVA

Certains croient avoir inventé les ventes sans TVA?
Van Cleef et Arpels l'ont fait avant, dans les années 20







Luc Rémi Paniagueg  signalait sur son blog a propos de Rachel Puissant/Van Cleef:


"elle est tombé amoureuse d'un lieutenant, Emile Puissant. Elle l'avait épousé, il était rentré dans la société, y faisait adopter des techniques de ventes révolutionnaires. Ainsi, une semaine était consacrée à la vente de bijoux à prix promotionnels, et des files se formaient devant la colonne Vendôme, ce qui irritait fort les autres joailliers".

 J'ai lu cet extrait au mois d'avril, j'ai fini par trouver un florilège de ces "réclames"
 

 Cliquez pour agrandir  Publicité de 1918






"Pour un bijou, , la garantie que donne un nom célèbre, Van Cleef et Arpels est une sécurité incontestable"

Voilà les prémices du célèbre:
"Il est des signatures auxquelles on tient"

 

N'oubliez pas de cliquer pour agrandir les images: Le Figaro 1922


"Les Artistes Joailliers de la Place Vendôme "
Publicité de 1920 Le Figaro







Journal "La Rampe" 1921 

Les bijoux de la vente  mis en vente seront exclusivement réservés à la clientèle particulière
 Sous entendu qu'à ce prix là les confrères seraient capables de venir acheter!!!


   Journal la rampe 1917
















 Publicité de 1925 on ne parle plus de Dinard














Les potins de Paris en 1927


Déjà  les "peoples",.....  mais  il n'est pas étonnant que les confrères de la Place Vendôme aient vu tout cela d'un mauvais oeil.
Pas très classe toutes ces opérations de soldes déguisées, et puis casser les prix en Décembre, le prestige en prenait un coup. 

  




Cela n'a pas disparu, mais de nos jours, on organise des ventes de charité au profit d'une association.

On refile les nanars (évidemment) parce qu'un grand nom de la Joaillerie ne peut "solder" cela détruit l'image de placement, donc il est organisé de grandes ventes en hôtels célèbres parisiens , ou des lieux chics en province.
On déplace du personnel, le week end , on ajoute les frais d'hôtel et de publicité, le restaurant, on le décompte de la vente , et c'est ce qui reste  qui va aux bonnes oeuvres concernées.
Si le directeur local de la Croix jaune ou du cancre a filé des adresses de gens potentiellement clients, il aura droit à une montre de la marque et une pour le Maire s'il autorise a ajouter son nom sur les cartons d'invitation.









Déjà on se battait en 1935, pour les brevets, les exclusivités, car apparemment ce n'etait pas une invention de Van Cleef mais des frères Rubel, qui ont beaucoup travaillé pour Van Cleef étant même partis aux états unis pendant la guerre avec les Arpels.
Ou ci dessous contre Kirby Beard


                                          





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais