dimanche 16 novembre 2008

Gilbert ALBERT: Scarabées et Bijoux

Gilbert Albert à commencé ses études de Bijouterie en 1945, dix ans après, il devint chef d'atelier chez Patek Philippe et y resta 7 ans. Dans les années 60, il avait créé plusieurs montres bracelet dames qui m'avaient vraiment marqué, des pierres prècieuses polies à plat et entourées d'or sur charnières composaient ce bracelet, à l'époque c'était révolutionnaire comparé aux modèles des autres marques. J'avais amené les photos à l'un de nos professeurs de dessin, Mr Laroche qui nous avait fait bosser à partir d'un des modèles.
Il a tout essayé ce Gilbert, les pierres brutes (à l'époque! a part Jean Vendôme) l'ecorce, la fourrure, le bois, les plumes, les caillou , la peau, etc. Il déclarait avec modestie à l'époque qu'il n'avait rien inventé,"les peuples primitifs en font autant"
A t il été inspiré par les Scarabées Egyptiens? tel ce superbe "pendentif au scarabée de Toutanlhamon"


Il y en avait beaucoup dans le trésor du Pharaon, mais avec des pierres dures, et que ramènent les touristes qui vont en Egypte? Des Scarabées en pierre dure, souvent un peu bricolés, un peu teints,mais c'est un souvenir.

Gilbert Albert est un admirateur de la nature, il disait "Un fenouil! vous avez déjà regardé un fenouil coupé en deux?"
Il avait raison,car rue du Louvre à l'école , en première année, notre professeur nous demanda de ramener des gros oignons, et nous fit faire une véritable étude sur l'oignon, coupé en deux, de dessus, de coté , au crayon, en pastel, à la gouache.....C'est peut être çà qui fait que j'en utilise beaucoup dans ma cuisine, en tous cas c'était une excellente méthode. Mais quand Gilbert Albert (de Genève) est tombé dans le scarabée, cela nous a donné cela;


Le collier est en or jaune, composé des élytres et de la tête du scarabée "Goliatus gigantéus" perle noire, diamants taille brillant, et saphirs noirs.



Il faut de la technique pour protéger ces élytres, ces "coquilles" De la résine? ,des vernis? , mais d'autres matières pour l'intérieur...J'aimerais bien qu'il nous explique!


Collier or jaune
un scarabée
une opale de feu
une tourmaline
des diamants taille brillants



Ci dessous, or jaune, Scarabée, peau de tatou, perle biwa







ci-contre à droite Scarabée, saphirs, diamants taille brillant, et nacre





Il a gagné tellement de concours, que je ne puis les citer.

 Si , un: le Diamond international awards
J'espère qu'il ne m'en voudra pas d'avoir parlé de ses scarabées sans autorisation, .....mais avec admiration .
J'avais gardé les photographies depuis les années 80.

En prime, l'adresse de son site:
http://www.gilbertalbert.com/collection.php?lang=fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais