samedi 13 septembre 2008

Ivoire ....Ivoirine....Corozo..!



Vous êtes Gemmologue, vous n'aurez pas que des pierres précieuses à expertiser, il vous sera présenté des statuettes, des oeufs en pierre dure, des sculptures.....
Un jour peut être, cette statuette pourrait vous être soumise pour expertise.
Non pas celle là car elle m'appartient, mais une autre...
Cela ressemble fortement à de l'ivoire, avec le temps , la couleur fonce de la même manière, mais c'est un peu gras au toucher, une sensation proche de celle que vous ressentez en touchant de la pierre de lard (Stéatite) puis il y a ce grain qui est différent, pas de chevron , ce n'est pas de l'ivoire, mais serait-ce de l'os?
Non , il n'y a pas ces traces d'élongations parallèles aux cotés , il n'y a pas ces traces de canaux nourriciers, non ce n'est pas de l'os.
Les méninges travaillent, ça y est, eurêka, c'est de la corne!
Agrandissez, cette petite statuette japonaise, elle est en os , on voit bien les stries)
Alors vous vous souvenez de ce que l'on vous a appris, vous prenez une épingle en acier, vous la chauffez avec un briquet...patatras
La corne a une forte et désagréable odeur de chair brûlée?
Et là, cela ne sent pas si mauvais que cela, plutôt une odeur d'huile un peu rance!
En même temps , grâce à l'épingle chauffée, vous savez que ce n'est pas du plastique!
Ce n'est pas du corail blanc , c'est plus dur, sec au toucher. Ce n'est pas cette imitation qu'on fabrique à l'aide de plaques de celluloïd assemblées sous pression, Ah! vous avez oublié le nom..., ce truc qui n'a que des lignes parallèles, pour imiter l'ivoire, mais pas de lignes en chevrons imbriqués, comme dans l'ivoire...: çà y est, vous vous souvenez , l'ivoirine.....Bravo, mais ce n'est pas cela (Entre parenthèses justement, ce terme est interdit par un décret de 1950, et pourtant, les antiquaires!!!).




C'est du Corozo, que certains appelaient Ivoire Végétal (appellation interdite aussi!!!)
Moi, je préfère "Noix de Corozo", d'ailleurs la solution de ma petite statuette en exemple était facile à deviner car le dos a été laissé brut, et c'est la noix qui apparaît derrière, mais la plupart du temps , la noix est entièrement taillée.
La noix de Corozo (d'après le Larousse) est le fruit d'un palmier d' Amérique du sud, au Pérou, en Colombie, au Panama. Ce fruit comporte de six à neuf noyaux, gros comme des oeufs, (la noix entière que je joint en photo fait 6X4 cm )

Ces noyaux, à l'instar des noix de Coco, contiennent un liquide potable qui devient peu à peu solide et blanc . Et ces noyaux , plutôt ces amandes sont aussi dures que de l'ivoire.
Au début du XX ° siècle, il fut confectionné de nombreux petits objet, des boutons entres autres, et des petits sujets qui lors des expositions coloniales faisaient fureur, comme par exemple les petites noix de coco transformées avec un crayon mine rétractable à l'intérieur, ou des oeufs pour trousse à couture, des portes plumes en os, etc.
Certain Corozos ont été teint en rouge pour imiter le Corail.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais