dimanche 20 juillet 2008

Les Diamants d'Orgeuil



France:
Région: Midi pyrenées,
Pays:Frontonnais
Département:Tarn et Garonne
Village:Orgueil, 80 kilomètres de Toulouse

Il est environ 20 heures, nous sommes le 14 mai 1864, une énorme boule de feu embrase le ciel, elle descend à une vitesse vertigineuse et s'écrase heureusement à coté du village.
Difficile d'expliquer l'émoi des habitants, une chose..., un phénomène inconnu!
Au siècle des Lumières, nos plus grands savants de l'époque, Diderot et D'Alembert, Lavoisier, refusaient de croire à ces pierres qui tombaient du ciel.
Comment les habitants de ce petit village ont compris qu'une pierre, rare, était tombée du ciel a coté d'eux?
Toujours est il qu'une météorite , de 14 Kg , d'une espèce très rare, 7 seulement de semblable dans le monde,venait d'atterrir, là, chez eux.
Le plus gros des vingt morceaux ramassés, pesait 9 Kg, avait la taille d'une tête d'homme, les 19 autres morceaux avaient la taille d'un poing.
En quoi cette météorite peut intéresser les joailliers ou les curieux qui apprécient ce qui touche aux pierres précieuses?
J'y viens car les diamants se forment aussi dans les étoiles, et cela l'avons découvert le jour ou nous avons pris en considération ces étranges pierres venues d'ailleurs. La météorite d'Orgueil contenait de minuscules diamants, et ceux ci sont plus vieux que le systeme solaire, elle ne contenait pas que des diamants , mais de l'eau et des traces d'acides aminés et aussi un gaz rare, le Xenon-HL qui nous permettent de penser que la vie existe ailleurs. Sa composition "primitive" se rapproche plus du Soleil que celle de nos roches terrestres qui ont subi 4 milliards d'années de transformation.

Cliché Futura sciences

Certains diront que ces diamants de météorite sont un million de fois plus petits qu'un grain de sucre, mais n'empêche, ils sont là, formés il y plus de 4,6 milliards d'années, donc plus vieux que notre soleil. Cela fait tourner la tête des scientifiques et la notre aussi.


j'ai découvert cette notion d'infini avec Hubert Reeves, "Patience dans l'azur" un livre que j'avais lu d'une traite,( je ne vous dis pas que de temps en temps je n'ai pas été obligé de revenir un peu en arrière!) mais j'avais compris son texte sur un sujet aussi ardu, y compris sur "les trous noirs", car Hubert n'est pas un "vulgarisateur" il a trop le respect des gens , mais un "simplificateur". Et cela se relit...... Essayez!!

 la vieille poussière





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais