lundi 16 juin 2008

La couronne de l'impératrice CUNEGONDE

Il y a une sainte Cunégonde Française, mais celle qui nous intéresse était impératrice du Luxembourg.
Sainte Cunégonde, fille de Siegfried de Luxembourg, la femme du duc de Bavière devenu en 1014 empereur du Saint Empire Romain Germanique, saint Henri II.
Elle reçut elle aussi la couronne à Rome des mains du pape Benoît VIII. C'est cette couronne qui se trouve representée ci dessus.
Cunégonde avait été élevée par ses parents dans un univers de grande piété. Elle avait décidé avec Henri II, avant la célébration du mariage, de vivre dans une continence parfaite. Les deux époux tinrent leur promesse et n'eurent pour but de leur union que de se porter mutuellement à la perfection.
Les mauvaises langues attaquaient Cunégonde, mais Henri, connaissant la vertu de son épouse, repoussa d'abord ces rapports avec indignation. Mais face aux assauts perfides des ennemis de Cunégonde il finit par être convaincu par leurs médisances , et il en vint à mépriser son épouse et à ne lui plus parler.
elle se soumit volontairement à l' ordalie, jugement barbare, qui l' obligea à marcher sur des socs chauffés à blanc, afin de prouver sa vertu.
"Faites , lui dit-elle, douze socs de charrue; pieds nus, je marcherai sur ces fers ardents, me confiant en la bonté de mon Dieu, qui connaît le fond de mon coeur." Elle le fit .Et Après Henri se jeta aux pieds de Cunégonde en la suppliant de lui conserver son amour et en jurant de travailler à réparer son erreur jusqu'au dernier jour de sa vie.
Le Pape le sacra et le couronna empereur, avec la reine son épouse,et elle reçut cette couronne . Le femmes à l'époque avait des couronnes "ouvertes" et je trouve ce bandeau, très pur. C'est une couronne de type Lombard, faites de cinq plaques rectangulaires en or assemblées par des charnières décorées de filigranes, de saphirs , d'améthystes, de perles, de topazes, et de chrysolithes. Le diamètre interne est de 19 cm.
Je trouvais intéressant de vous montrer ces premières couronnes qui n'ont rien a voir avec celles dont je vous ai déjà entretenus.

Evidemment , il y a aussi une chanson sur Cunégonde, ....un peu osée, mais qui n'a rien a voir avec notre sainte, propriétaire de ce bijou . Cette couronne me fait penser a des techniques existantes de nos jours dans le maghreb.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais