mardi 24 juin 2008

Croisette de Bretagne


Elle est dans le Larousse des pierres précieuses , les gemmologues la nomment "Staurotide"  où "Staurolithe". Les Bretons l'appellent "Croisette de Bretagne" 
Les staurotides constituent l’un des éléments les plus étonnants du règne minéral et leurs formes géométriques parfaites, On en trouve autour de Coray et de Baud dans le Morbihan, deux des plus importants gisements mondiaux.Cette petite croix des bretons est une pierre de Légende.
Déja son nom, du Grec Stauros qui est la croix sur laquelle on attachait les criminels, il y a toute une polémique sur la croix des suppliciés et je ne vous embarquerais pas dans ce radeau. Celle du haut est une macle parfaite, celle ci-dessous photographiée sur un buvard rouge, est une croix de Saint André, la tradition veut que ce saint ait été crucifié sur une croix dont l'un des éléments était incliné à 60°. Je l'ai ramassé sur les bords de l'Evel, un affluent du blavet qui passent l'un et l'autre a coté de Baud dans le morbihan, là ou mon grand père pharmacien était installé.
La dureté est de 7,5 la densité de 3,7 à 3,8.


Selon Henri Le Bloas, de l’atelier minéralogique de Scaër, “lors de sa mise en place au carbonifère, ce métamorphisme régional s’est installé dans des sédimentations essentiellement argileuses datées de l’Orvodicien [entre 440 et 500 millions d’années] et a provoqué le réarrangement des constituants de l’argile pour donner entre autres des micaschistes localement riches en staurotides.” Ces dernières sont le résultat d’une transformation ou d’une recristallisation à l’état solide, liées à des variations de pression et de température. Pour qu’elles cristallisent librement, il faut des températures entre 500 et 700 ° Celsius. Par ailleurs, la staurolite est un silicate alcalin composé d’aluminium et de fer.

Un tas de légendes circulent dans le morbihan, elle avait des vertus miraculeuse , pour se soigner les yeux, guerir la folie . Représentez vous le paysan laboureur qui trouvant cette pierre faisait le signe de croix et ne savait si c'était un bon ou un mauvais , mais pour lui c' était un présage.
Lorsque Vincente, l'employée de maison de grand père m'emmenait le Samedi et le Dimanche, à pied au moulin à eau de Kerdehel, elle me racontait toutes sortes d'histoires, j'aurais du noter, mais j'étais trop jeune pour y penser. Personne n'aurait oublié d'en serrer une dans le creux de sa main en participant au pardon de Coadry, pour conjurer le mauvais sort. Le bedeau les vendait, mais aussi des bijoutiers qui les montèrent en bijoux, et surtout en croix de Chapelet.
Mais si vous vouler tuer le rève et la poésie, vous pourrez toujours dire que la staurodite est un silicate d'aluminium et de fer cristallisant dans le systeme monoclinique, avec 3% de silice, 48% d'alumine, 2% de Magnésie, 17% de sesquioxyde de fer . C'est plus savant, mais pas poétique.

3 commentaires:

  1. Non mon cher Achille , il n'y en a pas dans le Var, Seulement en
    Bretagne, Suisse, Autriche, Namibie et Etats Unis

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, on en trouve en Russie aussi..

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais