lundi 19 novembre 2007

La "POIRE" de Liz Taylor



Non ce n’est pas une variante du dessert la Poire Belle Helene, mais un épisode d’une histoire torride !
Liz, Lisbeth, Elisabeth…..Rosemon Taylor aimait les hommes, mais encore plus, les Diamants.
Revenons en arrière sur l histoire de ce diamant appelé désormais « Taylor- Burton »
Harry Winston Joaillier depuis 1920 à New York achète un diamant brut de 240,80 carats découvert en Afrique du Sud en 1966. Il le fit tailler et le vendit à madame Harriet Annenberg Ames, ce diamant pèse une fois taillé 69carats 42 et madame Annenberg a peur de se le faire voler, ne veut plus le porter et le remet en vente le 23/10/1969 chez Parke-Bernet Galleries à New York.
Richard Burton désirait l acheter, mais hésitant sur le prix, se le fait souffler par la Maison Cartier. Réflexion faite, Richard Burton rappelle Cartier et insiste pour racheter ce diamant au prix que Cartier lui fera.
Cartier l’aurait acheté 1.000.000de $ la transaction se serait faite à 1.050.000 $ …condition de Cartier…qu’ils puissent l’exposer dans leur magasin de New York. Pas trop longtemps et Liz Taylor le porte à la soirée du 40 eme anniversaire de la princesse Grace de Monaco le 12/11/1969.
9 ans après Liz divorce de Richard et elle vend ce diamant pour en distribuer une partie de la vente afin de participer à la construction d’un Hôpital au Botswana.

Henri Lambert, Joaillier installé à New York l’achète 5.000.000 de $ et le revend à Robert Mouawad célèbre Joaillier originaire de Djeddah mais désormais installé dans le monde entier, professionnel qui a gardé une mentalité d’Artisan.
Elizabeth Taylor je le rappelle est née à Londres le 27 février 1932. Son père était marchand d'objets d'art et sa mère, actrice. Quand vint la guerre, son père l’envoya sa femme et ses deux enfants à Pasadena aux Etats unis
Sa mère qui avait choisi la compagnie de cinéma Universal pour lancer la carrière de sa fille dur attendre un an et une nouvelle compagnie de cinéma la M.G.M. pour voir sa fille connaître le succès avec FIDELE LASSIE ou elle joue Priscilla, elle avait onze ans, on était en 1943 et la France dut attendre 1947 pour voir le film.
Quel couple que Burton Taylor! Si Elisabeth Taylor déclara « il n’y a pas que l argent dans la vie, il y a aussi les fourrures et les bijoux » Richard Burton dit d’elle « elle est belle au-delà de tous les rêves pornographiques »
La couleur Violette pour rappeler celle des yeux de Liz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais