dimanche 15 avril 2007

BIJOUX par contrat de Mariage

Cliquer pour agrandir

Quel merveilleux contrat de mariage que celui d'un de mes ancêtres, Louis Mariquot, Vigneron à Chervey en Champagne; il s'apprêtait à épouser Roze Jacob, fille de vigneron aussi.
Un contrat en communauté qui prévoyait, au cas ou ils aient des enfants que le dernier survivant garde, "une paire d'armoires, quatre draps, deux nappes, le foyer du feu, un pot, un poêlon, deux chaises, une table et un ban et puis si le survivant est madame, elle garde ses bijoux ou une somme de cent francs au choix.
Mais le plus important c'est le passage :
"Sera la future, honorée de bague et joyaux et le dit futur l'en honorera jusqu'à la somme de cent francs pour le jour de leurs épousailles, lesquels lui serviront nature de propre à elle seulement"
De nos jours il y en a qui disent à leur future;
Tu préfère une bague ou un voyage à l ile Maurice!!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais