lundi 19 mars 2007

Le "CULLINAN" Plus gros diamant du monde

Les 9 morceaux du Cullinan bruts avant d'être taillés
En 1898, Thomas CULLINAN, un maçon enrichi dans l immobilier ,se rendant dans la région de Prétoria en Afrique du sud, observant le paysage, trouva qu'il ressemblait étrangement à celui de Kimberley, d'ou il était originaire.
C'est à Kimberley que Sir Cecil Rhodes avait ouvert "The big Hole"le plus grand puit jamais creusé par l homme pour y chercher des diamants. Cecil Rhodes fonda la De Beers, et la Rhodesie, devenue le Zimbabwé, lui doit son nom. Cullinan se rendit à la ferme"Elandsfontein" qu'il apercevait au loin,et proposa au propriétaire, Monsieur "Prinsloo" de lui acheter sa ferme et la terre qui l entourait, mais Prinsloo refusa de lui vendre.
Big Hole

Ce n'était pas la première fois qu'on lui demandait mais il avait eu de par le passé des ennuis avec les prospecteurs d'or ou de diamants. Qu'importe, Cullinan attendit sa mort et, en 1902 il acheta la ferme à la fille de Prinsloo pour 52000livres sterling.
La mine fut appelée «Mine Premier" ainsi nommée car inaugurée par le Premier Ministre en 1905. C'est l une des plus grandes cheminées Kimberlitiques connues de 450 sur 900 mètres environ soit 32 hectares de surface, alors que THE BIG HOLE, n'en faisait que 4 ha 31
Le 26 janvier 1905, à 17 heures, un diamant de 3106 carats (621grs20) en fut extrait. Vu sa forme, on pensa à l époque qu'il ne représentait qu'une partie d'un diamant estimé à 5000 carats (souvenez vous de mon chapitre sur le carat en janvier, 5000 carats, cela fait 1 kilog)
Nommé Cullinan, en l honneur de Thomas Cullinan, le plus gros diamant du monde (10*6/5 cm) fut acquis pour 150000 livres par le gouvernement du transvaal, et offert à Edouard VII d'Angleterre, pour son anniversaire le 9 novembre 1907, afin de sceller définitivement la paix après la guerre des boers.
Le Diamant brut, fut envoyé à Londres en secret par paquet-poste recommandé affranchi à 3 shillings, alors qu'un coffret vide était expédié avec un grand luxe de précautions.
Edouard VII demanda alors aux frères ASSCHER, d'Amsterdam, les meilleurs diamantaires du moment, s'ils acceptaient de la tailler. Le Roi souhaitait la conserver dans sa totalité, mais les frères Asscher lui firent comprendre qu'une trop grosse pierre aurait peu d'éclat, et qu'il fallait, après l'avoir fractionnée, en tailler la meilleure partie, celle ou il y avait le moins d'impuretés. Le Roi donna son accord. La pierre fut alors transportée de Londres à Amsterdam.
Alors qu'un paquet plombé, farouchement gardé traversait la manche à bord d'un navire de la Royal Navy, Abraham Asscher mit le "caillou" dans sa poche et effectua tout simplement le voyage de nuit en train et ferry-boat.
L'étude précédant sa taille dura un an, plusieurs jours furent nécessaires pour réaliser une petit incision en forme de "V" pour introduire une lame d'acier afin de la cliver, c'est à dire de la séparer en deux parties.
Le clivage eut lieu le 10 février 1908. Je m'imagine l'émotion de Joseph Asscher (on dirait de nos jours le stress) lorsque qu'il frappa d'un coup sec sur la lame. Rien ne se produisit, la pierre demeura intacte.
Après deux autres essais, le diamant se sépara en deux morceaux comme prévu.
Après le stress, la joie, car cela aurait pu se passer différemment.
Les deux gros fragments furent eux aussi clivés, puis taillés en neuf pierres principales et 96 pierres de tailles diverses, sans compter plusieurs petites pierres totalisant 9 carats et demi. Avec les plus gros fragments, les frères Asscher produisirent;
Le "Great star of Africa" ou Cullinan I, poire de 530, 20 carats, actuellement sur le sceptre de l'empire britannique


Le "Lesser star of Africa" ou Cullinan II, diamant taille coussin de 317 carats 40 actuellement sur la Couronne de l’empire Britannique.
7 autres pierres importantes de (94,4 carats à 4,39 carats) nommées de Cullinan III à Cullinan IX, faisant partie du trésor de la Couronne Britannique, et 96 diamants de grosseurs et de tailles diverses, soit un rendement de 35%, preuve du talent des frères Asscher.

Je ne saurais vous dire si l'ouvrier noir qui découvrit ce cristal eut une prime et quel en était le montant.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais